Bernos-Beaulac

1 100 hab. (Beaulacais), 3 680 ha dont 2 602 de bois, commune de la Gironde dans le canton de Bazas, à 7 km au SO du chef-lieu sur le Ciron, engagée dans la forêt landaise. Elle a eu plusieurs sites d’industrie sur le Ciron et y conserve plusieurs moulins; d’une série de petites forges et papeteries subsiste à Tierrouge, en amont de Beaulac, l’unité de la Saica Pack ex-Sapso (emballages en carton ondulé, 140 sal.); scierie et industrie du bois (parquets), transports Barracou (40 sal.), maçonnerie Spadetto (20 sal.); pisciculture; base nautique. L’ancien nom, Beaulac-Bernos, a été inversé en 1979, Bernos étant le chef-lieu et Beaulac l’agglomération ouvrière et commerçante sur l’ancienne nationale devenue D 932 (sur le passage des pièces d’Airbus), et la voie ferrée maintenant abandonnée; mais l'ancien gentilé a été conservé. Toute la moitié sud de la commune est dans la forêt landaise. La nouvelle autoroute Bordeaux-Pau passe dans le nord-est du territoire et à l'est de Beaulac. La population reste stable.