Berry (le)

région du sud du Bassin Parisien succédant à une ancienne province historique qui fut duché, avec pour chef-lieu Bourges. Le nom, comme celui de Bourges, vient du peuple gaulois des Bituriges. Ses habitants sont les Berrichons, mais de Bourges a été dérivé Berruyer. Dans l'ensemble, le Berry correspond aux plaines et bas plateaux qui se situent entre la Marche du nord du Massif Central et la Sologne au nord-ouest, la Loire au nord-est et à l'est. Son cœur est formé par la grande plaine céréalière de la Champagne berrichonne, qui fait partie des domaines de grande culture du Bassin Parisien avec la Beauce, le Valois ou la Champagne. Au nord et au nord-est le relief s'accidente un peu dans le Pays Fort et le Sancerrois, au sud la bordure correspond à la longue dépression marneuse du Boischaut, dont le nom seul indique le côté boisé. Vers le sud-ouest, le Berry inclut une partie de la Brenne boisée et humide, le reste relevant jadis de la Touraine; vers le nord-ouest apparaissent autour de Valençay des Gâtines, qui d'ailleurs portèrent aussi jadis le nom de Boischaut (du Nord).

La division en départements a mis d'un côté dans le Cher le Haut-Berry («Haut» parce que domaine du chef-lieu), de l'autre, dans l'Indre, le Bas-Berry commandé par Châteauroux. Selon les textes et les publicités, arrive que, de nos jours, tantôt le Berry est confondu avec ces deux départements pris dans leur ensemble, tantôt avec le seul département du Cher. Néanmoins, une enquête a montré que les habitants de l'Indre sont bien plus nombreux à s'identifier au Berry que les habitants du Cher… Le Berry se flatte d'être au centre géométrique de la France, mais les villages des environs de Saint-Amand-Montrond qui se disputent ce titre ont jadis fait partie du Bourbonnais, non du Berry… Cette situation centrale a valu au Berry d'être traversé par de grandes routes et autoroutes (7, 9 et 20), de recevoir des implantations stratégiques déjà éloignées des frontières du nord-est, et même d'accueillir un temps le roi de France exilé, moqué comme «roi de Bourges» (1418-1437). Le canal du Berry reliait le Cher à la Loire. V. Berry (canal du).

Deux communautés de communes et un pays portent le nom du Berry. La communauté de communes du Berry Charentonnais est un groupement intercommunal du Cher au sud du département, qui correspond au canton de Charenton-du-Cher et siège à Thaumiers; 9 communes, 4 000 hab. Une autre se réfère au Haut-Berry: la communauté de communes des Hautes Terres en Haut-Berry, groupement intercommunal du Cher au nord-est de Bourges, qui réunit 10 communes et 4 200 hab. autour d'Henrichemont; le siège est à Aubinges. Aucune ne se réfère au Bas-Berry… Il existe aussi un pays du Berry-Saint-Amandois, au nom assez paradoxal puisque précisément, jadis, le Saint-Amandois n'était pas berrichon mais bourbonnais; il rassemble 5 communautés, 83 communes, 47 400 hab. sur 1 885 km2 et siège à Saint-Amand-Montrond.