Bessancourt

7 400 hab. (Bessancourtois) dont 840 à part, 639 ha dont 165 de bois, commune du Val-d'Oise dans le canton de Taverny, juste au nord-ouest du chef-lieu; elle a une église classée à haut clocher, en partie du 12e s. Le territoire est étiré dans le sens est-ouest et traversé du SE au NO par l'A 115 et la D 928 vers Auvers-sur-Oise, entre lesquelles passe la voie ferrée, servie par une gare du Transilien. La partie nord-est de la commune, boisée, est à l'extrémité des reliefs de la forêt de Montmorency, où elle atteint 170 m aux haras de Saint-Jacques.

L'habitat se tient dans la moitié orientale du finage, au pied de ces reliefs. La partie occidentale reste agricole, en continuité avec la plaine de Pierrelaye, et en partie boisée (bois de la Sablonnière et des Bruyères); l'A 115 s'y est insinuée en 2003. La ville a un collège public et deux maisons de retraite, un petit atelier de fabrication de moules Mecavion (30 sal.). Sa population augmente depuis les années 1870 où elle était restée à 800 hab.; elle a eu 2 000 hab. en 1930, 2 800 en 1962 et 6 000 en 1975, puis la croissance s'est ralentie. La part élevée de population comptée à part est en relation avec les installations militaires de Taverny.