Bétheny

6 500 hab. (Bétheniats), 1 990 ha, commune du département de la Marne dans le canton de Reims-4, en banlieue nord de la ville, au-delà d’un écheveau complexe de voies ferrées, mais enfonçant en coin dans la commune de Reims le quartier industriel du Petit-Bétheny. Elle a connu une croissance de banlieue: 1 100 hab. en 1900, 1 500 en 1950, puis 4 700 en 1975 et une augmentation régulière depuis, gagnant 500 hab. de 1999 à 2008.

Bétheny compte de nombreuses entreprises de toutes sortes, parmi lesquelles les transports Caillot (260 sal.), les attelages pour automobiles Thule Towing du groupe Brink (140 sal.), la menuiserie Agnesina (bois et décoration, 60 sal.), l'Imprimerie de Compiègne (50 sal., groupe Morault), Serm (mécanique, 30 sal.), les négoces de fruits et légumes Pomona (100 sal.) et de matériaux Big Mat (45 sal.); constructions Thouraud (Cari, 310 sal.), peinture Marchand (35 sal.), travaux publics Gorez (55 sal.) et Sols TP (30 sal.), une jardinerie de 6 400 m2 (Floralies Garden, 65 sal.) et l'horticulture Plantes Appro (25 sal.); gardiennage Neo Security (120 sal.), nettoyage VM (30 sal.), informatique Peaks (30 sal.) et Trekk (30 sal.).

La partie septentrionale du finage est occupée sur 538 ha par l’aérodrome de Reims-Champagne (codes RHE et LFSR), de catégorie B, doté d’une aérogare et d’une piste de 2 500 m. C’est sur ce site qu’ont eu lieu les premiers meetings aériens tenus en France. La base aérienne militaire 112, dotée de 64 Mirage F1, y occupe 542 ha et y emploie près de 2 000 personnes dont 1 500 salariés, dont les logements sont toutefois situés surtout à Courcy; elle propose un musée. Mais elle est supprimée à partir du 1er juillet 2011. L'aéroport lui-même a servi aux vols civils jusqu'en 2006 (24 700 passagers, 1 800 mouvements) proposés par la compagnie locale Air-Turquoise, mais il est fermé depuis cette date. Le site pourrait accueilir une base de loisirs et la disparition des nuisances devrait faciliter l'urbanisation…