Beynost

3 600 hab. (Beynans), 1 064 ha, commune du département de l'Ain dans le canton de Miribel, 4 km ENE du chef-lieu. Le centre-ville est au pied de la Côtière de Dombes et fait le lien entre les urbanisations du canton de Miribel et celles du canton voisin de Montluel. La population communale n'avait guère changé de 1800 à 1914, autour de 900 hab.; elle était de 1 250 hab. en 1954 et elle augmente depuis, gagnant 540 hab. de 1999 à 2004 (+15%). Le nom de Beynost, qui se prononce comme béno, fut jadis Baino mais semble avoir plus de rapport avec un patronyme gaulois Bagino qu'avec des bains. On y a trouvé de beaux restes d'une villa gallo-romaine du premier siècle de notre ère.

La principale usine est celle du groupe Electricfil Automotive, modernisée en 2004, qui travaille pour l'industrie de l'automobile et emploie 700 personnes; la société, internationale mais d'origine française, créée en 1936, possède la marque Bougicord et s'est installée à Beynost en 1968. France-Air (190 sal.) est un spécialiste d'aéraulique, Sorhodel (Bardin, 70 sal.) de matériel électrique; plastiques (UMP, 30 sal.), reliure (Adéquat Façonnage, 30 sal.), viandes (Abattoirs, 35 sal.), laboratoire pharmaceutique Iphym (35 sal.).

La commune a également reçu un collège public et le centre régional de transfusion sanguine y est installé (150 sal.). Elle accueille un entrepôt-embouteillage de Coca-Cola (150 sal.) et de nombreux commerces: hypermarché Leclerc (300 sal.), magasins Boulanger (50 sal.), Mr.Bricolage (35 sal.), Decathlon (30 sal.), négoces de textiles (S&M, 90 sal.), de boissons (Murgier, 70 sal.) de pneus (50 sal.); transports Team (80 sal.), maçonnerie Parutto (35 sal.).