Billom

4 700 hab., 1 696 ha, chef-lieu de canton du Puy-de-Dôme dans l’arrondissement de Clermont-Ferrand, 25 km ESE de la capitale dans la Limagne, au pied du massif du Livradois et de deux buttes volcaniques isolées. Ancien bourg-relais sur la route de Clermont à Lyon, devenu évêché, Billom fut au Moyen Âge une cité d’études, l’école du chapitre cathédral ayant été transformée en université au 13e s. (lettres et droit), collège de jésuites en 1558, école d’enfants de troupe entre 1884 et 1963. Le bourg, «petite cité de caractère», conserve de nombreux restes patrimoniaux dont des maisons à colombages, une église gothique avec crypte, des portes de ville et des parties de l’enceinte et du château fort épiscopal. Il est doté d’un hôpital local (22 lits), d’un collège public et un privé.

La commune est surtout résidentielle, et convenablement équipée en commerces, dont un supermarché Simply (45 sal.) et un Intermarché (25 sal.). Elle reste au-dessous de son peuplement du début du 19e siècle, qui dépassait nettement les 5 000 hab.; mais sa population, assez stable depuis un siècle, a gagné 400 hab. de 1999 à 2008. La ville est le siège d’une communauté de communes de Billom-Saint-Dier qui rassemble 17 communes et 11 800 hab.

Le canton a 10 400 hab. (9 100 en 1999), 10 communes et 12 577 ha dont 2 034 de bois; il est dans le Parc Livradois-Forez et son relief s'aniume de buttes volcaniques au nord-ouest. Montmorin (580 hab., 1 365 ha), 4 km au sud de Billom, conserve un ancien château fort (12e-13e s.) et propose des musées des vieux métiers, des armes, des arts populaires; elle a gagné 60 hab. de 1999 à 2008. À 9 km au SE en direction de Saint-Dier, la minuscule commune de Mauzun (90 hab., 99 ha) rénove les ruines de sa forteresse.

Réputé pour ses cultures d’ail, auxquelles participent 150 producteurs et qui ont valu à Billom des foires et un label «site remarquable du goût», le canton comprend la petite enclave de Pérignat-sur-Allier (1 400 hab., 490 ha), juste à l’est de Cournon-d’Auvergne sur la rive droite de l’Allier, où se trouve la source minérale Sainte-Marguerite; contrôles et analyses Marlier (35 sal.); elle a gagné 130 habitants de 1999 à 2008. Les parties orientale et méridionale du canton montent sur les premières pentes du Livradois. Neuville (350 hab.), 11 km ENE de Billom, conserve le château de Claix (14e, 15e, 17e s.) et accueille les transports Amandon (25 sal.). Bort-l'Étang (550 hab.), à la pointe nord-est du canton 1à 2 km de Billom, s'orne du château de Codignat (15e s., hostellerie, 25 sal.) au sud-ouest, du château de la Garde (12e, 15e, 17e et 19e-20e s.) au nord-est.