Blénod-lès-Pont-à-Mousson

4 470 hab. (Bellédoniens), 958 ha, commune de Meurthe-et-Moselle dans le canton de Dieulouard, 5 km au nord du chef-lieu et juste au sud de Pont-à-Mousson, sur la rive gauche de la Moselle; N 57 et voie ferrée Nancy-Metz, un collège public. Blénod a une grosse fonderie de fonte du groupe Saint-Gobain (PAM, 500 sal.); négoce de fournitures industrielles BPI (75 sal.), maçonnerie Poletti (35 sal.), boulangerie Royer (20 sal.). Le territoire de la commune déborde à l’est de la Moselle à la faveur d’un ancien méandre qui avait fixé la limite; c’est là qu’a été installée en 1965 la centrale thermique (EDF, 200 sal.), dotée de 4 groupes de 250 MW chacun et desservie par la Moselle canalisée et par une boucle ferroviaire. La cokerie de Blénod a été fermée en 2001.

La population de la commune a augmenté assez régulièrement: moins de 500 hab. vers 1850, 1 000 à la fin du 19e s., 2 900 hab. en 1931, 4 100 en 1975. Mais elle a perdu près de 500 hab. entre le maximum de 1999 et le recensement de 2008. La commune voisine de Jezainville (950 Jezainvillois, 1 818 ha dont 1 383 de bois), dont le village est au débouché de l’Esche juste au SO de Blénod, s’étend largement sur le plateau de Haye dans la forêt domaniale de Puvenelle; elle a gagné 60 hab. de 1999 à 2008.