Bocognano (Bucugnà)

350 hab., 7 112 ha dont 3 895 de bois, chef-lieu du canton de Celavo-Mezzana en Corse-du-Sud, 42 km au NE d'Ajaccio sur la grand'route de Bastia, à 700 m. La commune occupe tout le haut bassin de la Gravona, jusqu'à la haute crête que suit la limite départementale. Elle est appréciée des Ajacciens comme villégiature d'été et centre d'excursions, jusqu'au monte Renoso qui s'élève à 2 352 m (au SE) et à la pointe Migliarellu (2 254 m) au NE. Entre les deux se situe le col de Vizzavona (1 163 m), franchi par la N 193 Ajaccio-Bastia, et par la voie ferrée en tunnel. Le village est assez bas dans la vallée, et a une gare (10e de Corse, 5 000 départs annuels). Le finage compte quelques sites appréciés, dont la cascade dite du Voile de la Mariée (au SO) ou le «glacier» de Busso, un névé; quelques forêts, et d'assez nombreux châtaigniers; Bocognano organise en décembre une foire de la châtaigne, depuis 1982. Au NO, l'adret de la Pentica porte un maquis, rendu célèbre par le bandit Antoine Bellacoscia, qui s'y cacha durant 64 ans au 19e s.