Boé

5 500 hab. (Boétiens), 1 650 ha, commune du Lot-et-Garonne dans le canton d’Agen-SE, en banlieue sud d’Agen sur la rive droite de la Garonne et entièrement dans la plaine. Le village originel, sur la berge, était minuscule. Le finage occupe un lobe de méandre que traversent le canal latéral et la voie ferrée Bordeaux-Toulouse (bifurcation vers Auch) mais que l'ex- N 113 ne fait que longer. L'habitat n est dense qu'au nord du canal, à la limite de Bon-Encontre; s'y ajoutent au nord des lotissements (la Couronne) avec une zone artisanale et commerciale (Gardés), une zone industrielle au nord (marché-gare, Brimont) et un hameau de rive en amont à l'est, près du pont ferroviaire vers Auch (Saint-Pierre-de-Gaubert). Tout le reste est agricole, hormis des étangs de gravières; deux ponts routiers, en aval pour la N 2, au sud pour la D 17 vers Auch; centre d’aide par le travail.

Boé est une banlieue active, dotée d’un marché d’intérêt national et de nombreuses entreprises: hypermarché Géant Casino (210 sal.), magasins Decathlon (40 sal.), But (30 sal.); ateliers de plastiques pour bâtiment Neveux (85 sal.), d’électronique Inovelec (40 sal.), de meubles Passport (45 sal.); spiritueux à base de cognac L&L (35 sal.); ingénierie et architecture Marraud (85 sal.), installations électriques Fauche (45 sal.), travaux publics Malet (45 sal.) et Tovo (40 sal.); transports Geodis (75 sal.), Grasa (30 sal.), Joyau (30 sal.), logistiques des groupes Carrefour (130 sal.) et Intermarché (25 sal.); publicité Adrexo (90 sal.); action sociale Algeei (foyer d'accueil, 40 sal.). La population de la commune était de 1 300 en 1954, 2 600 en 1968, 4 000 en 1990 (sdc); la croissance continue: elle a gagné 880 hab. de 1999 à 2008.