Bohain-en-Vermandois

6 250 hab. (Bohainois), 3 174 ha dont 330 de bois, chef-lieu de canton de l’Aisne dans l’arrondissement de Saint-Quentin, 20 km au NE de celle-ci; c’est un petit centre industriel, bénéficiant d’une gare et d’un collège public et de deux supermarchés Intermarché (35 sal.) et Carrefour (30 sal.); fabrique de câbles électriques Nexans (150 sal.), maçonnerie Quennesson (30 sal.), peinture Hache Décor (25 sal.), travaux publics Eiffage (45 sal.) et le dernier atelier d'un ancien ensemble textile, Noiret-Bohain (20 sal., tissage). Vers l’est, la commune inclut une partie de la forêt d’Andigny. Bohain a complété son nom en 1956; la population communale avait atteint un premier maximum en 1896 à 7 400 hab., puis était descendue à 6 100 en 1950; elle est remontée jusqu’à 7 500 en 1975, et décline depuis; elle a encore perdu près de 500 hab. entre 1999 et 2008.

Le canton a 14 400 hab. (15 300 en 1999), 13 communes, 14 759 ha; il est limitrophe du département du Nord. Seboncourt (1 080 Seboncourtois, 1 179 ha dont 277 de bois), 4 km au sud de Bohain, a une fabrique de filtres pour automobiles Mahle (150 sal., allemand); la commune a perdu 40 hab. depuis 1999. Tout près de Seboncourt et juste au sud-est de Bohain, le village d’Étaves-et-Bocquiaux (550 hab., 1 369 ha), qui a perdu 70 hab. dans le même temps, étire ses maisons le long d’une rue de plus de 2 km de long, sur une échine qui domine une vallée morte; celle-ci, ancien cours supérieur de la Somme tari, est utilisée par l’aqueduc d’alimentation du canal de Saint-Quentin dit improprement canal d’alimentation de l’Oise, puisqu’il prend ses eaux dans le Noirrieux à Vadencourt. La commune a eu plus de 1 500 hab. dans les années 1860. Croix-Fonsommes (230 Crucifonsommois, 937 ha), au sud-ouest à 4 km SSO de Bohain, évoque par son nom les vicissitudes du déplacement de la source de la Somme, qui sourd à présent juste au sud à Fonsommes dans le canton de Saint-Quentin.

Le finage de Serain (380 Serainois, 665 ha), dont le village est tassé à 8 km au NO de Bohain sur la route de Cambrai, est à la limite du département du Nord et longé à l'est par la chaussée Brunehaut de Vermand à Bavay, matérialisée par une route (D 932); menuiserie Equip'Baies 59 (20 sal.). Montbrehain (830 Montbrehainois, 990 ha) est le principal village agricole au sud-ouest du canton, à 8 km SO de Bohain; cimetières britanniques; la population de cette commune avait atteint 2 000 hab. dans les années 1860 mais ne semble plus diminuer depuis quelques années. Serain a perdu 40 hab. de 1999 à 2008, Montbrehain une centaine. Fresnoy-le-Grand complète l'équipement du canton.