Bois-Colombes

27 400 hab. (Bois-Colombiens) dont 210 à part, 192 ha, chef-lieu de canton des Hauts-de-Seine dans l'arrondissement de Nanterre au milieu du grand lobe de méandre de Gennevilliers, entre Colombes et Asnières. Elle a été créée en 1896 à partir de Colombes, avec 10 500 hab. Elle en avait 17 200 en 1911, 26 600 en 1936, puis a culminé à 30 000 hab. en 1962. Sa population a un peu diminué ensuite (23 800 hab. en 1982 et 1999), mais aurait regagné 3 500 hab. de 1999 à 2006, si l'on en croit les estimations. L'habitat est surtout fait de pavillons, sauf dans le centre. La municipalité est de droite, et dirigée par Yves Révillon, UMP, pharmacien et également conseiller général.

Son territoire, qui ne touche pas à la Seine, dessine un arc de cercle entre la route d'Argenteuil (D 909) au nord-est et la voie ferrée vers Poissy et Mantes au sud-ouest. Quatre voies ferrées le traversent, équipées des gares de Bois-Colombes à l'est du centre-ville, des Vallées à l'ouest. Au sud-est, la gare de Bécon-les-Bruyères est dans la commune de Courbevoie, mais proche de Bois-Colombes. La commune a deux collèges publics et deux lycées publics dont un professionnel, un centre d'aide par le travail, et se signale par le haut beffroi de son hôtel de ville de 1935.

Elle accueille une fabrique d'instruments scientifiques Sopra (50-100 sal.), le siège du groupe de cosmétiques Colgate (500-1 000 sal.) et celui des assurances Aviva (500-1 000 sal.) ainsi que Eurofil (100-200 sal.) et La Paix (50-100 sal.) et des bureaux (500-1 000 sal.), tous du même groupe. Colgate et Aviva se sont installés sur les terrains des Bruyères au sud, libérés par la fermeture d'une usine d'aéronautique Hispano-Suiza, dont il reste une soufflerie classée. Le canton correspond à la commune.