Bonnelles

2 100 hab. (Bonnellois), 1 084 ha dont 275 de bois, commune des Yvelines dans le canton de Saint-Arnoult-en-Yvelines, 9 km au NE du chef-lieu et 5 km au SO de Limours. Son finage se divise entre le plateau supérieur au nord et le plateau inférieur au sud, qui porte l'essentiel de l'habitat, en limite de la forêt de Rambouillet. Plusieurs petits étangs dans les vallons de la Gloriette y sont classés en réserve naturelle régionale des étangs de Bonnelles (13 ha); elle inclut un gros château à l'abandon, construit au 19e s. près du village pour le duc d'Uzès sur le site de l'ancien château médiéval, et qui a naguère abrité un collège international privé.

Le finage comprend au sud le gros château des Clos (19-20e s., parc de 10 ha), à l'est le château de Bissy (16e et 19e s.) à douves et parc; plus un ancien prieuré du 16e s., les hameaux du Moulin de Brétigny et du Moulin Corbin au sud-ouest, au confluent de la Gloriette avec l'Aulne à la sortie du plateau. Un monastère d'orantes, d'architecture moderne épurée des années 1970, a pris place sur le talus du plateau supérieur au-dessus du village. Des lotissements ont étoffé les abords de celui-ci sur plus de 50 ha.La commune conserve 578 ha en grande culture; elle a un collège public des Trois Moulins et un collège privé; négoce pharmaceutique Biohit (40 sal.). Bonnelles avait 480 hab. en 1962 (600 vers 1900) et sa population a crû jusqu'en 1990, puis s'est stabilisée. Les Étangs de Bonnelles forment une réserve naturelle régionale sur 12 ha.