Bourboule (La)

2 100 hab. (Bourbouliens), 1 274 ha dont 431 de bois, commune du Puy-de-Dôme dans le canton de Rochefort-Montagne, 18 km au SSO du chef-lieu, 55 km SO de Clermont-Ferrand et 8 km O du Mont-Dore, à 850 m. La commune a été créée en 1874 à partir du finage de Murat-le-Quaire; elle n'avait encore que 840 hab., puis a atteint 2 000 en 1896, plus de 3 000 dans les années 1930; la population diminue depuis.

La ville a commencé assez tardivement comme station thermale dans la vallée encaissée de la Dordogne, avec deux sources (Grands Thermes et Choussy, 40 sal.) et le grand parc Fenestre; elle est devenue la première station thermale d'Auvergne (11 000 curistes, 200 000 nuitées par an) et «station verte de vacances». Les grands aménagements, entièrement menés par la Société des Eaux, sont ultérieurs à l'autonomie de 1875; casino municipal (25 sal., 164e en France par les recettes), musée de géologie botanique, hôpital local, maison d'enfants du domaine de Fohet (35 sal.), village de vacances; supermarché Simply (40 sal.).

La Bourboule est la commune principale de la communauté de communes de Sancy (10 communes). Elle forme une seule agglomération avec Murat-le-Quaire (500 hab., 1 164 ha dont 255 de bois), «station verte de vacances», à 1 050 m, qui la domine sur les pentes du versant ensoleillé de la vallée, dispose d'une télécabine et d'une station de ski nordique au sud sur Charlannes, et d'un Intermarché (25 sal.). D'autres équipements de sports d'hiver s'offrent au nord sur la Banne d'Ordanche, un puissant plateau de laves volcaniques d'où les vues sont étendues sur les monts Dore et la vallée de la Dordogne. Murat-le-Quaire a un collège public, un village de vacances et un musée de la Toinette, évoquant la vie paysanne ancienne et assorti d'une scénographie.