Braine

2 140 hab. (Brainois), 1 161 ha dont 304 de bois, chef-lieu de canton de l’Aisne dans l’arrondissement de Soissons, 18 km ESE de Soissons dans la vallée de la Vesle. Déjà place mérovingienne, Braine fut chef-lieu d’un comté et garde les restes d’une abbaye de Saint-Yves dont l’église, restaurée au 19e s., date des débuts du gothique; un collège public, une laiterie (Unilep, 80 sal.), quelques ateliers, dont les Plastiques de l’Aisne (40 sal.); supermarché Carrefour (25 sal.); maison de retraite de la Fontaine (65 sal.). Le nom s’écrivait Braisne avant 1913; la commune avait alors 1 500 hab., depuis plus d’un demi-siècle; sa population a augmenté ensuite juqu’en 1990.

Le canton a 11 100 hab. (10 200 en 1999), 41 communes, 25 779 ha; limitrophe du département de la Marne, il est traversé du SE au NO par la large vallée de la Vesle et bordé au nord par celle de l’Aisne; les versants qui entament les larges plateaux de grande culture sont accidentés de vallons en forme de cuves dominés par la corniche du calcaire grossier. La plupart des monuments ont été détruits durant la Grande Guerre et restaurés. Presles-et-Boves (370 Preslois, 961 ha dont 200 de bois), 10 km au nord de Braine dans la vallée de l’Aisne, au bord du canal latéral, a une église classée des 13e-14e s.; elle est le siège de la communauté de communes du Val de l’Aisne (19 300 hab.), qui groupe 63 communes des cantons de Braine au sud de la rivière et de Vailly-sur-Aisne au nord. En amont dans la même vallée, sont Cys-la-Commune (150 hab., 439 ha), puis Saint-Mard (130 hab., 469 ha) et Viel-Arcy (180 hab., 639 ha) qui ont des églises classées du 13e et du 12e s., enfin Villers-en-Prayères (120 hab., 574 ha) et Révillon (70 Révillonais, 224 ha).

Plusieurs villages se cachent dans les cuves du flanc sud de la vallée de l'Aisne. Dhuizel (110 hab., 681 ha) est à 10 km au NE de Braine, agrippé aux pentes de la cuve des Dhuizis; église classée du 12e s. Longueval-Barbonval (480 Longuevallois, 873 ha) est 3 km à l'est de Dhuizel; la commune est issue d'une fusion de 1970; Longueval occupe le fond de la cuve des Sorcils, Barbonval est un peu plus à l'est, perché sur le haut de la cuve de Chevreux; deux églises classées du 12e s., maçonnerie Cousin (25 sal.). Le spetits villages de Serval (40 hab., 214 ha) et Merval (80 hab., 336 ha) sont perchés sur le rebord de la cuve du Marais Minard à 16 et 17 km ENE de Braine et 6 km au nord de Fismes et ont chacun une église classée du 12e s., comme Glennes (220 Glennois, 857 ha), qui est au fond d'une autre cuve, dans la commune la plus orientale du canton.

Blanzy-lès-Fismes (100 hab., 527 ha) est à 4 km au nord de Fismes à la tête du ruisseau du Moulin, avec une église classée du 12e s. Perles (90 Perlois, 370 ha) est à 3 km NO de Fismes, mais n'a plus que des restes de son église du 12e s., alors qu'a été refaite l'église classée du 13e s. de Vauxcéré (110 hab., 580 ha), village qui est juste à l'ouest, au bord d'une cuve également orientée vers la Vesle mis qui débouche à Bazoches. Bazoches-sur-Vesles (450 hab., 949 ha) est au bord de la Vesle, 5 km à l'ouest de Fismes et 8 km ESE de Braine et a une église classée du 12e s., des restes d'un château fort du 13e s., une gare avec bifurcation; la mention «sur Vesles» est de 1943. Juste au sud, Saint-Thibaut (70 hab., 413 ha) est comme une annexe de Bazoches sur la rive gauche de la Vesle; une ferme est issue d'un prieuré du 11e s.

Paars (270 Paaréens, 515 ha) est dans la vallée de la Vesle au NO de Bazoches, avec une église classée du 12e s. et un château du 18e s. Vauxtin (50 hab., 227 ha) est un peu plus haut en bord de cuve. À Courcelles-sur-Vesles (340 hab., 881 ha dont 204 de bois), 3 km à l’est de Braine, le château, grand édifice classique du 17e s., est aménagé en hostellerie (30 sal.); transports Verreman (30 sal.). Plus haut, le petit hameau de Vauberlin est au fond d'une cuve, la ferme de Mont Hussard bien campée sur le plateau. La mention «sur Vesles» est de 1939; à Courcelles comme à Bazoches, l’écriture Vesles est officielle mais fautive: il n’y a qu’une rivière nommée Vesle.

Le plateau au sud-est de Braine comprend quelques villages menus mais d'intérêt. le principal est Mont-Notre-Dame (660 Mont-Nostradamiens, 996 ha dont 300 de bois), 7 km au SE de Braine, serre ses maisons en anneau autour d'une petite butte qui domine la voie ferrée de Reims à Paris par La Ferté-Milon; grande église classée du 12e s. refaite en 1929, fabrique d’engrais Sertemis ex-Cedest (50 sal.), transports Lemoine (35 sal.); au sud sur le plateau, ferme du Mont Bany et château du Prince en forêt, avec un gros élevage avicole. Ville-Savoye (60 hab., 264 ha) conserve les ruines de son vieux château féodal (15e s.) au sud-est de Bazoches, dans une cuve du coteau méridional de la Vesle.

Mont-Saint-Martin (70 hab., 581 ha) est juste au sud, mais sur le plateau, où le village est doublé au sud par la grosse ferme de Resson; ancien château du 17e s. Chéry-Chartreuve (330 Chéry-Chartreuvois, 1 369 ha dont 600 de bois) est à 8 km SO de Fismes dans des collines qui vallonnent le plateau; le village est entouré de plusieurs fermes, dont celle de la Chartreuve au sud-ouest, et le finage contient à l'ouest une part de la forêt de Dôle; restes d'une abbaye de prémontrés du 12e s. à Chartreuve; la réunion des deux anciens villages est des années 1790.

Bruys (20 hab., 570 ha), Lhuys (140 hab., 495 ha) et Tannières (13 hab., 255 ha) donnent sur la vallée de la Muze, qui descend vers le nord et atteint la Vesle à Paars; églises classées du 12e s. à Bruys et à Lhuys, du 13e s. à Tannières. Jouaignes (170 hab., 784 ha), Lesges (90 hab., 665 ha) et Quincy-sous-le-Mont (70 hab., 504 ha) sont dans le vallon du Murton, affluent de gauche de la Muze, 6 km au sud de Braine. Jouaignes a une église inscrite du 11e s., un château du 18e s. plus le château de Virly, avec parc, au nord-ouest; Lesges a une église classée du 12e s. et une maison de prévôté du 14ee s., Quincy des restes d'un château du 16e s. Augy (80 hab., 260 ha), Cerseuil (90 Cerseuillois, 461 ha) et Linné (190 hab., 555 ha) sont voisines de Braine, juste au sud; églises classées des 12e-13e s. refaites à Augy et Cerseuil, ruines du château de la Folie à Cerseuil, roseraie du château et ancien manoir du 15e s. à Linné.

Couvrelles (200 hab., 750 ha), dans un vallon à 4 km à l’ouest de Braine, a un collège privé, une église classée du 12e s. et une grosse ferme ancienne (le Siège, 13e s.) sur le plateau. Serches (310 Serchois, 910 ha) est plus à l'ouest à la tête du vallon qui débouchesur l'Aisne à Vénizel, et conserve au Mont de Soissons les restes d'une commanderie de templiers (13e s.) sur le plateau au sud. Acy (930 Acéens, 1 167 ha), à l’extrême ouest du canton, est un petit village-centre, perché sur un coteau du même vallon et entouré de plusieurs hameaux en contrebas, dont Jury; la commune fut un temps chef-lieu de canton et participe au périurbain soissonnais, 8 km à l’ESE de la ville; mais elle a perdu 40 hab. après 1999; cartonnerie Saica Pack (140 sal.), menuiserie (20 sal.).

La vallée de la Vesle et son confluent avec l'Aisne réunissent cinq autres villages. Brenelle (190 Brenellois, 434 ha) est à 4 km au nord de Braine sur le coteau et a une église classée du 12e s. Vasseny (210 hab., 318 ha) est à 4 km NNO de Braine juste au nord de Couvrelles; église classée du 12e s. Ciry-Salsogne (840 hab., 895 ha), 6 km ONO de Braine sous le versant gauche de la Vesle, occupe la basse plaine de la Vesle jusqu’au confluent. La commune est issue d'une réunion des années 1790; Salsogne jouxte Ciry à l'est, le Bruy est un hameau de carrefour sur la N 31 juste au nord, Domaine des Étangs est un hameau plus au nord au milieu de la plaine et des étangs, avec base de loisirs aquatique.

En face au pied de l'éperon de confluence d'Aisne et Vesle, Chassemy (800 Chassemysiens, 1 085 ha dont 392 de bois); toutes deux ont de vastes étangs de grévières; la Soprefa élabore à Ciry des bâtiments préfabriqués (Alkern, 40 sal.); menuiserie DMD (Desavenelle, 20 sal.); Ciry-Salsogne a gagné 180 hab. entre 1999 et 2008, soit 27%, et Chassemy 80 hab. Sermoise (320 Sermoisiens, 551 ha dont 204 de bois) est au confluent, 2 km au NO de Ciry.