Broglie

1 140 hab. (Brogliens), 796 ha dont 211 de bois, chef-lieu de canton du département de l’Eure dans l’arrondissement de Bernay, 11 km au SSO de la ville, au bord de la Charentonne. Elle s’appelait Chambrais quand les terres ont été érigées en duché en 1742, en reconnaissance des succès du maréchal de Broglie en Allemagne. Les Broglie, d’origine piémontaise, étaient arrivés en France dans l’entourage de Mazarin; le nom se prononce toujours Breuil à l’italienne mais celui de la commune se prononce le plus souvent à la française, comme il s’écrit. Le château du 17e s., établi sur les anciennes bases d’un château fort, appartient toujours à la famille; grand bois de Broglie à l’est du bourg, jardin aquatique, un collège public; maison natale du physicien et opticien Fresnel (1788-1827). Le village a quelques ateliers dont les principaux sont les articles métalliques Applifil (35 sal.) et la serrurerie Picard (30 sal.); négoce de matériel agricole Le Clerc (20 sal.), nettoyage Gallier (30 sal.). La population communale n’a que très peu varié depuis plus de 150 ans.

Le canton a 6 200 hab. (5 900 en 1999), 20 communes, 21 757 ha dont 3 228 de bois et ses communes forment la communauté de communes du canton de Broglie, qui siège au chef-lieu. Il s’étire du nord au sud en pays d’Ouche, à l’angle SO du département où il voisine avec les départements du Calvados et de l’Orne. Les vallées de la Charentonne et de son affluent de gauche le Guiel lui donnent un axe SSO-NNE, redoublé par le tracé rectiligne de la N 138. Ferrières-Saint-Hilaire (410 Ferriérois), 5 km au NE de Broglie sur la Charentonne, accueille le décolletage Sepode (20 sal.) et a gagné une quarantaine d'habitants après 1999. Grand-Camp (450 hab., 1 411 ha), 4 km au nord de Broglie, a quelques ateliers dont les installations électriques Drugeon-Riout (35 sal.).

À Chamblac (360 hab., 2 090 ha dont 918 de bois), 3 km au SE de Broglie, le château de Bonneville est le lieu de naissance de l’écrivain Jean de la Varende (1887-1959), très respecté dans la région pour ses évocations rurales; le château de briques, entré à son tour dans la famille de Broglie, est classé, avec le parc et des souvenirs de l’écrivain; maçonnerie Volkaert (45 sal.). La Chapelle-Gauthier (370 hab., 1 643 ha), 6 km au SO de Broglie à l’orée du pays d’Auge, a un atelier de monte-charges (Etna-Fapel, 30 sal.).

Montreuil-l’Argillé (800 hab., 1 372 ha), au sud du canton à 9 km SSO de Broglie, est un village-centre équipé qui se signale par une maison de la Vicomté, à pans de bois sculptés, et par l’usine André Zalkin, installée en 1961, qui fabrique des machines à capsuler pour la pharmacie, en exporte les trois quarts et emploie 300 personnes; mécanique Le Nouaille (30 sal.). La commune a fusionné en 1963 avec Saint-Aquilin-d’Augerons, au sud dans la même vallée, qui n’avait que 120 hab.; la population communale est assez stable depuis longtemps; elle a toutefois gagné 40 hab. depuis 1999.