Bruguières

5 000 hab. (Bruguiérois), 903 ha, commune de la Haute-Garonne dans le canton de Fronton, 14 km au nord de Toulouse, surtout résidentielle mais avec trois zones d’activité; elle avait 800 hab. en 1962, 1 800 en 1975; elle s’est accrue de 1 100 hab. entre 1999 et 2009, soit +28%. L'habitat se partage entre la plaine de l'Hers et les collines d'entre Hers et Girou, couronnées de quelques bois; le finage atteint même le Girou par une queue entre Cépet et Saint-Sauveur. Bruguières est le siège de la communauté de communes Hers et Garonne, de 13 500 hab., mais qui ne lui associe que deux autres communes, Saint-Jory à l'ouest et Gratentour à l'est.

Parmi les entreprises, découpe de viandes Sovivo (140 sal.), pompes à essence Tokheim (90 sal.), imprimerie Evoluprint (60 sal.), vitrages Saint-Gobain (20 sal.); magasin Super U (45 sal.), plusieurs négoces dont Jungheinrich (équipements industriels, 35 sal.), Diam (ameublement, 35 sal.), O. Bertrand (boissons, 20 sal.); recyclage de papiers Paprec (50 sal.), horlogerie Bodet (20 sal.); maçonnerie Défi Trois Axes (160 sal.), travaux publics Sacer (50 sal.) et STTL (40 sal.), nettoyage Hygienet (25 sal.).

La commune est traversée à l’ouest par le grand faisceau de circulation de Toulouse vers le nord et a une forte activité logistique: échangeur de l’A 62, entreprises de transports Calberson (170 sal.), STEF (150 sal.), Schenker-Joyau (100 sal.), Mory (65 sal.), Alloin (65 sal.), Viviès (30 sal.), Fraikin (30 sal.), Bourgey-Montreuil (25 sal.), Geodis (25 sal.), Mazatrans (20 sal.), carrosserie de poids lourds Volvo Trucks (50 sal.), base et péage des autoroutes ASF (40 sal.).