Brunehaut (chaussée)

nom habituel de plusieurs voies dans le Nord-Pas-de-Calais, généralement rectilignes et issues de routes romaines; elles sont tantôt reprises par des routes, tantôt réduites à l'état de chemins ou de sentiers. Elles sont à la source de nombreux toponymes en Estrée ou approchants, issus du latin strada. Sept d'entre elles, ou peut-être six ou huit, sont réputées partir de Bavay. L'une d'elles, de Thérouanne à Sangatte, porte le nom particulier de Leulène. L'appellation chaussée Brunehaut remonte au Moyen Âge postcarolingien, dans l'ignorance de leur origine et en référence à des légendes se rapportant soit à un roi Brunehaut, soit à la fameuse reine non moins légendaire du 6e siècle. Certaines peuvent avoir été antérieures à l'occupation romaine, qui en a repris et consolidé les tracés. L'appellation existe aussi en Picardie et en Champagne.