Bullion

2 000 hab., 2 090 ha dont 1 000 de bois, commune des Yvelines dans le canton de Saint-Arnoult-en-Yvelines, 18 km à l'est de Rambouillet. Le village est au bord de l'Aulne vers 100 m d'altitude; des étangs accompagnent l'Aulne juste au nord du village. Le finage se partage entre la forêt de Rambouillet au sud, où la butte d'Aumont atteint 154 m, et le plateau nu du Hurepoix au nord (172 m), où est le hameau de Longchêne.

La commune a une église à base romane (10e-16e s.) et quatre collatéraux, le château de Ronqueux (début 20e s.) au nord, celui de Guédonne ou Guédone (19e s.), ou sans doute plus exactement Gué d'Aulne au sud, construit pour l'éditeur Arthème Fayard; plus l'ancien manoir des Carneaux à grosses tours de brique, au nord-ouest du village, dont la ferme est un gros domaine d'élevage bovin à viande (200 têtes) et de préparations de viandes et produits cuisinés. Un site Natura 2000 est défini au domaine de la Claye près du hameau de Moutiers au sud-ouest. L'étang de Vaubersant et la forêt de Ronqueux forment un «espace naturel sensible» départemental. Le château triangulaire de Ronqueux, en brique et pierre, assorti d'une forêt et d'un golf, appartient à la société Chateauform qui le loue pour des réunions et y dispose de 48 chambres.

Bullion accueille un hôpital de pédiatrie et rééducation public, autonome et interdépartemental de 140 places, depuis 1933 dans un domaine de 76 ha au nord-est, à l'orée du bois de Longchêne. La commune a 713 ha de cultures, 65 ha habités et 62 ha de parcs et jardins. De 850 hab. au milieu du 19e s. (et exceptionnellement 1 800 en 1841), la population communale était tombée à 420 en 1936; elle monte continûment depuis.