Burie

1 280 hab. (Buriauds), 919 ha dont 535 de vignes, chef-lieu de canton de la Charente-Maritime dans l’arrondissement de Saintes, 18 km à l’est de Saintes au contact du pays aux Bois et de la plaine; église romane, restes d’un château renaissance de 1546; un collège public. La commune a eu 1 800 hab. en 1866 et s’est dépeuplée jusqu’en 1982 (1 100 hab.). Le village est le siège de la communauté de communes des Vignobles et Vals boisés du Pays Buriaud (9 communes, 5 700 hab.).

Le canton a 6 900 hab. (6 500 en 1999), 10 communes, 12 356 ha dont 2 821 de bois. Limitrophe du département de la Charente, il participe à l’aire des Borderies de Cognac et il est fort boisé. Au nord de Burie, Villars-les-Bois (290 hab., 860 ha dont 250 de bois) et Migron (630 Migronnais, 1 506 ha) sont des villages viticoles, cultivant respectivement 353 et 529 ha de vignes; Migron, dont le territoire est bordé à l’est par la vallée de l’Antenne, a quelques restes d’un ancien château fort, et un négoce d’articles de loisirs (JBC, 20 sal.).

Tout au nord du canton, à 10 km de Burie et 4 km au SE de Saint-Hilaire-de-Villefranche, une église fortifiée est à Écoyeux (1 200 Écoziliens, 2 034 ha dont 500 de bois), village aux sources du Bramerit, qui a 217 ha de vignes; la commune avait un atelier Chimie SAV (70 sal.) de produits d’entretien et décoration des meubles, mais une fusion a donné Initiatives Décoration, qui préfère s’installer sur un ancien site industriel de Rochefort; la commune s'est accrue de 240 hab. après 1999.

À l’ouest de Burie, dans la commune de Saint-Bris-des-Bois (420 Saint-Briciens, 906 ha dont 360 de bois), subsistent des restes de l’abbaye bénédictine de Fontdouce, fondée en 1111, dont une belle salle capitulaire, restaurée après 1973; petit musée. Saint-Césaire (930 Acériens, 1 041 ha dont 340 de bois), 8 km OSO de Burie au bord de la petite vallée encaissée du Coran, a une église romane dont la belle façade a été également restaurée; musée des arts et traditions dans une grosse maison du 19e siècle. Juste au sud, Saint-Sauvant (530 Saint-Sylvanais, 705 ha) au bord du Coran figure parmi les «villages de charme»: c’est un agréable village qui fut fortifié, avec église romane du 12e s. à retable, tour-prison, anciennes carrières devenues grottes à champignons; distillerie Merlet (45 sal.).

Le canton est bordé au sud par la vallée de la Charente. Chérac (1 050 Chéracais, 2 988 ha dont 800 de bois), 10 km au sud de Burie et 9 km à l’ouest de Cognac, proche de la N 141 de Cognac à Saintes, a une église romane et cultive 531 ha de vignes; exploitation horticole d’une trentaine de salariés (Boyard). La population a augmenté un peu depuis 1975 (810 hab.), mais elle avait atteint 1 900 hab. en 1820. Dompierre-sur-Charente (470 Dompierrois, 829 ha dont 161 de vignes), 5 km à l’ouest de Chérac, est au bord du fleuve et a un petit port de plaisance et un terrain de camping (100 places); elle a gagné 50 hab. depuis 1999.