Bussy-Saint-Georges

19 000 hab. (Buxangeorgiens) dont 260 à part, 18 800 hab., 1 339 ha dont 393 de bois, commune de Seine-et-Marne dans le canton de Torcy, 6 km au SE de Torcy. Elle fait partie de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée (Val de Bussy); la commune n'avait encore que 450 hab. en 1982; sa population est passée à 1 500 en 1990, 9 200 en 1999, gagnant au passage 180 ha.

Le centre originel est au sud d'un grand bois et s'orne d'une tour-pigeonnier du 14e s.; château du Génitoy (17e s.). L'habitat s'est développé un peu au sud-est, autour de la place du Clos Saint-Georges. Le boulevard de Lagny, rectiligne du nord au sud et qui reprend la D 35 vers Ferrières, sert de nouvel axe. Un golf de 27 trous a été dessiné au nord-est. Au-delà vers le nord-est est apparu le nouveau quartier d'habitation de l'Épinette. La partie centrale du finage accueille à la fois l'A 4, dotée d'un échangeur avec la D 35 et, plus à l'est, d'une double aire de service; la voie ferrée du RER équipée d'une gare proche du centre-ville; la D 406 également est-ouest; et deux parcs d'activité, nommés Léonard de Vinci et Gustave Eiffel. Au sud, la commune possède encore une assez longue queue dans le bois de Ferrières. Côté ouest, une autre queue un peu contournée rattache à Bussy-Saint-Georges le château de Rentilly, propriété des chocolatiers Menier depuis 1890 et situé en enclave dans le territoire de Bussy-Saint-Martin.

La ville a trois collèges publics et un privé, un lycée public et un privé, un centre de formation en apprentissage, une maison de retraite. Principale commune du secteur Val de Bussy de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, elle a obtenu un statut proche de celui d'un syndicat d'agglomération nouvelle, tandis que la plupart des autres communes préféraient former la communauté d'agglomération de Marne et Gondoire. Ses zones d'activité accueillent les fabriques de matériel de manutention Dematic (140 sal.), de gaz industriels L'Air Liquide (110 sal.), un éditeur d'hologrammes (Hologram, 100 sal.). Dans le tertiaire, mieux représenté, la ville réunit un magasin Decathlon (150 sal.), des bureaux du chocolatier Jeff de Bruges (50 sal.), des négoces de matériel informatique Tech Data (430 sal.), de matériel de manutention BT-Forklifts (170 sal.), de composants pneumatiques d'automatisation (SMC, 110 sal.), de matériels d'arts graphiques Fuji (90 sal.), de matériels de reprographie Konika-Minolta (90 sal.), de métaux KDI (55 sal.), d'articles médicaux Dinno (50 sal.), de quincaillerie Makita (50 sal.); elle a reçu des entrepôts des Galeries Lafayette (230 sal.) et de SMED (groupe allemand Arvato, filiale logistique de Bertelsmann, 110 sal.); agences de travail temporaire Adecco (90 sal.) et Adia (80 sal.).