Buxy

2 300 hab., 1 192 ha, chef-lieu de canton de Saône-et-Loire dans l'arrondissement de Chalon-sur-Saône, 17 km au SO de Chalon au pied de la grande côte viticole. Le bourg, «petite cité de caractère», a des maisons anciennes et des restes de fortifications, des caves-abris, un château; carrières de pierre, petite fabrique de cravates, observatoire. C'est surtout une commune viticole, qui bénéficie en partie de l'AOC montagny, avec cave coopérative et musée du vigneron; un collège public, un institut médico-éducatif. La population croît depuis 1954 (1 370 hab. sdc). Buxy est le siège de la communauté de communes du Sud de la côte chalonnaise (30 communes, 9 200 hab.).

Le canton a 8 600 hab. (7 900 en 1999), 27 communes, 24 613 ha dont 4 617 de bois. Sa partie centrale est armée par le puissant crêt de calcaire jurassique qui domine le vignoble. Montagny-lès-Buxy (230 hab., 527 ha dont 136 de vignes), à 3 km SO de Buxy, a donné son nom à une AOC viticole réputée, tout en vin blanc de chardonnay, qui s'étend sur 437 ha dont 276 en premier cru, mais seulement 260 en production (15 000 hl); la plus grande partie (42%) des vignes sont à Montagny, mais une centaine d'hectares à Buxy, une autre centaine à Saint-Vallerin (280 hab., 673 ha dont 154 de vignes) et 50 à Jully-lès-Buxy (360 hab., 1 663 ha dont 727 de bois) juste au sud de Montagny et de Buxy respectivement, qui a gagné une cinquantaine d'habitants après 1999.

À l'ouest, la Guye coule vers le sud dans une large vallée dégagée en terrain tendre, dominée par l'autre escarpement, ici plus boisé que viticole, qui se suit vers le NE jusqu'à Chagny; elle abrite de très petits villages. La partie nord-occidentale du canton est traversée par la N 80 Chalon-Le Creusot. À l'est, le pied de côte est suivi par la piste cyclable de la Voie Verte; dans la plaine, bordée au SE par la Grosne, s'étend la vaste forêt domaniale de la Ferté, dont une partie relève du finage de Jully. À Saint-Boil (470 hab., 1 166 ha dont 120 de vignes), au pied de la côte tout au sud du canton, sur la Voie Verte, ont été trouvées des sépultures gallo-romaines; la commune a aussi gagné une cinquantaine d'habitants après 1999. Sainte-Hélène (450 hab., 1 427 ha dont 273 de bois), 8 km au NO de Buxy, a une maison de retraite (35 sal.); le relief monte à 496 m sur le plateau.

Moroges (600 hab., 872 ha) est à 7 km au NNO de Buxy et se distingue par un château du 19e siècle qui a conservé un ancien donjon carré et une tour ronde des 13e-14e s. Le village, de structure assez lâche, se tient sur le rebord du plateau, vers 330 m sur l'arrière-côte chalonnaise, au-dessus du vallon du ruisseau de Saint-Désert. Il a pour annexe, au nord-est et en contrebas, le hameau de Cercot, dominé par le mont Avril (421 m). Le finage, qui s'étend des deux côtés du vallon, est traversé par la N 80 (ou E 607) de Chalon à Montchanin et au Creusot, et par le GR 7. La commune est viticole (165 ha de vignes) et fête le vin en avril. Sa population avait dépassé 900 hab. entre 1870 et 1895; elle a décliné jusqu'à 370 hab. en 1962 et augmente depuis: Chalon n'est qu'à 17 km, la gare du TGV à 16 km — mais de l'autre côté.