Cadaujac

4 900 hab. (Cadaujacais) dont 170 à part, 1 533 ha, commune de Gironde dans le canton de La Brède en banlieue sud de Bordeaux, sur la rive gauche de la Garonne à 10 km SSE du centre-ville. La commune est traversée par le faisceau de circulation de Bordeaux à Toulouse et certains vignobles bénéficient de l’appellation pessac-léognan, mais les vignerons de Cadaujac ne cultivent que 60 ha de vignes. Dans la commune sont un Jardin et ferme exotiques, le château de Saige du 18e s. avec un parc de 14 ha, une église inscrite du 12e s., une halte nautique et un petit port; entrepôts et magasin général Lidl (250 sal.), Intermarché (30 sal.); traitements des vins Paetzold (45 sal.), appareils d'éclairage Plexi Néon (25 sal.), menuiserie Castet (20 sal.), plâtrerie Loubère (20 sal.); négoce agricole Claas (40 sal.), jardinerie Floris (20 sal.), collecte de déchets Onyx (35 sal.); institut de rééducation pour enfants (60 sal.), maison de retraite (le Lac de Calot, 50 sal.), station de l'Institut de recherche agronomique (Inra), gare.

La commune avait 1 500 hab. en 1954, 2 800 en 1982; elle a gagné 400 hab. de 1999 à 2008. Le village originel est au milieu de la plaine de la Garonne. Sur la rive sont, d'amont en aval, le port de l'Esquillot avec la ferme exotique de la Roussie, le port de Grima à la hauteur du village, le château de Malleret (1860) au nord. L'habitat urbain s'est développé et densifié sur le faisceau de circulation qui est un peu à l'ouest du village, dans les quartiers des Brousteys et autour des châteaux Bouscaut (60 ha, cru classé des graves), Lamothe-Bouscaut et Bardins, et jusqu'à Paté au sud, où sont un échangeur de l'autoroute et une zone d'activités voisine. Le lac de Calot, au centre, est une ancienne gravière.