Canal du Midi

voie d'eau de 240 km due à Pierre-Paul Riquet. Commencé en 1667, il a été ouvert en 1681, un après après la mort de son inventeur. Il relie Toulouse à l'étang de Thau et compte 328 ouvrages d'art, dont 64 écluses. Il ne sert plus qu'à la navigation de plaisance depuis 1989, et a été classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 1997. Il est le plus fréquenté des canaux de plaisance français et de nombreuses haltes et ports y ont été aménagés. Il contourne la vieille ville de Toulouse et aboutissait jadis à la Garonne en aval de l'obstacle de la chaussée du Bazacle. Il est relié au canal latéral à la Garonne dans la commune de Toulouse, aux Ponts Jumeaux. Il est alimenté de plusieurs côtés, mais principalement par la Rigole du Canal du Midi, qui descend de la Montagne Noire (lacs-réservoirs du Lampy et de Saint-Ferréol) vers Revel puis Naurouze.

Seul le tronçon de Toulouse à Avignonet-Lauragais, qui comporte 16 écluses pour 70 m de dénivelée, est dans la région Midi-Pyrénées; il ne comprend pas le site de Naurouze, qui est dans l'Aude comme la moitié aval de la Rigole, mais il inclut le lac et la base de loisirs de Port-Lauragais à Avignonet, qui fait partie du même ensemble à fonction de récréation. Bordé de beaux arbres et d'un commode chemin de halage sur tout son trajet très sinueux, le canal est également propice aux randonnées pédestres et aux promenades à bicyclette. Dans le Revélois, les sites des Cammazes, de Durfort et de Saint-Ferréol alimentés par la Rigole et le Laudot, sont particulièrement appréciés.