Canisy

1 050 hab. (Canisyais), 625 ha, chef-lieu de canton du département de la Manche dans le canton de Saint-Lô, 9 km au SO de la préfecture, au bord de la Joigne dans le bocage. Le village offre un collège public, un château-hôtellerie des 16e au 19e s. nanti d’un parc de 30 ha dans un domaine de 300 ha; installations électriques Forclum (55 sal.) (Sten, 30), nettoyage Lav'Net (30 sal.). La population communale augmente depuis 1968 où elle était de 660 hab., niveau assez constant depuis 1900 mais inférieur à celui du début du 19e siècle (un millier); elle a ajouté 90 hab. entre 1999 et 2008. Le village est le siège de la communauté de communes du canton de Canisy, qui correspond au canton.

Le canton a 6 950 hab. (6 300 en 1999), 11 communes, 10 618 ha dont 511 de bois; il est limité à l’est par la vallée de la Vire au sud de Saint-Lô tandis que sa partie occidentale est drainée vers l’ouest par la Soulle. Il est fait de petites communes herbagères, légèrement moins peuplées qu’au 19e siècle mais plutôt en croissance récente comme Canisy, et qui abritent quelques ateliers dispersés. Au NE, Gourfaleur (450 Gourfaleurais, 845 ha), 4 km au sud de Saint-Lô, a un atelier des équipements de contrôle GREEN (45 sal.), une imprimerie (Seriac, 20 sal.).

La Mancellière-sur-Vire (490 hab., 680 ha), qui est à 6 km au sud de Saint-Lô à la limite orientale du canton, a une église inscrite du 12e s. et un abattage-découpage de volailles (Nouet, 25 sal.); la mention «sur Vire» est de 1893. Saint-Ébremond-de-Bonfossé (760 hab., 1 190 ha), 3 km au SE de Canisy, a une petite entreprise de confection Horus (Him, 35 sal.) et s'est accrue de 90 hab. entre 1999 et 2008.

Un peu plus loin, Saint-Samson-de Bonfossé (940 Samsonais, 628 ha), 6 km au SE de Canisy, a gagné 200 hab. dans le même temps; elle héberge une entreprise de nettoyage (HC, 90 sal.). (560 Saint-Martinais, 1 268 ha dont 250 de bois), 4 km au sud de Canisy, qui s'est accrue de 50 hab. depuis 1999, conserve quelques restes du manoir de la seigneurie de Bonfossé (16e s.), dont le nom subsiste dans ceux des communes; hameau et bois de Saint-Sauveur-de-Bonfossé au sud-ouest de la commune, ancienne commune absorbée en 1832, ce qui avait alors porté la population communale à 880 hab.; le minimum daye de 1975 (460 hab.).

Quibou (900 Quibois., 1 715 ha), 3 km au SO de Canisy, a des entreprises de bâtiment, dont les constructions Izabelle (45 sal.), les charpentes et couvertures Espace Toiture (35 sal.); la commune avait eu plus de 2 000 hab. au début du 19e s. et a conu son minimum en 1982 (780 hab.); elle a gagné 60 hab. après 1999.