Cannes

68 200 hab. (Cannois) dont 980 à part, 1 962 ha, chef-lieu de canton des Alpes-Maritimes dans l'arrondissement de Grasse, 16 km au SE de Grasse sur le littoral. Le nom ancien, Canua, vient plus probablement d'un habitat en hauteur que des roseaux souvent invoqués, et il est approprié à la butte du Suquet où fut le vieux village, dont le nom également évoque une butte (suc). Mais, longtemps, le point fort du peuplement fut sur les îles de Lérins, où s'étaient établis une puissante abbaye et un fort, transformé en prison du 17e à la fin du 19e s.

La ville est l'un des hauts lieux de la Côte d'Azur et la deuxième commune du département par sa population. Elle s'est rendue célèbre par la précocité de son attraction sur les loisirs et les résidences de luxe, pour la saison d'hiver dès les années 1830 à partir de l'aristocratie anglaise puis russe, par l'étalage de ses hôtels et de ses villas plus ou moins extravagantes, et par son festival international de cinéma du mois de mai, créé juste avant-guerre par Jean Zay mais dont la véritable ouverture ne put intervenir qu'en 1946.

Cannes a été ouverte au chemin de fer en 1863 puis est passée par les étapes de station climatique (1878) dotée de plusieurs établissements de bains, puis de station estivale après 1930. D'autres manifestations d'affaires liées aux médias s'y sont ajoutées ensuite: Mip TV en avril (Marché international des programmes de télévision, créé en 1963 à Lyon, transféré à Cannes en 1965), Midem en janvier (Marché international de l'édition musicale, 1967), Mipcom en octobre (Marché international des contenus audiovisuels, 1985) suivi d'un Mipcom Junior, Mipdoc en avril (Marché international des programmes documentaires, 1998), tous organisés par la firme Reed, filiale du groupe international d'édition Elsevier devenu Reed-Elsevier (Amsterdam et Londres)…

La ville, fleurie (4 fleurs) s'étire le long du rivage septentrional du golfe de la Napoule; son territoire va de la plaine de la Siagne à l'ouest jusqu'au-delà du cap de la Croisette à l'est, à la Pointe Fourcade, et englobe les îles de Lérins. Le centre-ville moderne dessine un arc le long de la plage de la Croisette, du Vieux Port au Port Canto. Le Palais des Festivals (1983) et le casino municipal Croisette, ex-Ruhl rouvert en 1988 après de nombreuses vicissitudes, y trônent sur une plate-forme gagnée sur la mer, en bordure du Vieux Port. Celui-ci, né en 1838, agrandi et parfois désigné comme Cannes-I, accueille la gare maritime et les navettes avec les Lérins, peut recevoir des paquebots jusqu'à 160 m de long et offre 800 places aux bateaux de plaisance; une centaine de yachts de luxe y sont en permanence et le port se classe 4e de la Côte d'Azur pour le nombre de nuitées (77 000 par an), presque à égalité avec Nice. Il est le premier port de croisière français (160 000 passagers par an).

Le côté nord du port est celui du centre-ville au sens étroit, avec l'hôtel de ville, le marché, un centre administratif et plusieurs hôtels, les allées de la Liberté. La butte du Suquet, ancienne citadelle, domine le centre à l'ouest; elle est prolongée par une jetée protégeant l'accès du port; au sommet trône le musée de la Castre, c'est-à-dire du château (archéologie et ethnographie). Vers l'est, les plus grands hôtels campent au bord de la plage de la Croisette: Majestic (1926), Noga Hilton (1992) avec casino à l'emplacement de l'ancien Palais des Festivals, Carlton (1912) avec casino, Martinez (1929), plus le Gray d'Albion un peu en arrière (1874)… Au bout, le cap de la Croisette avance d'un kilomètre en mer; il est longé par une série de ports et de plages: le grand port de plaisance (Port Canto et Cannes-II, 650 places) sur la façade occidentale, suivi au sud par Bijou Plage; les plages Gazagnaire et le port du Moure Rouge à l'est; à la pointe trône le casino Palm Beach, qui date de 1929, appartient au groupe Partouche et sert aux réceptions.

À l'ouest du Suquet, la commune s'étend sur plus de 5 km le long de la plage du Midi, puis sur les terrains de la gare à la Bocca et le long de la plage de la Bocca; son territoire s'achève au port de la Béal, à une ancienne embouchure de la Siagne empruntée par le ruisseau de la Béal, dans l'axe de l'aérodrome de Cannes-Mandelieu. Le périmètre de celui-ci est partagé entre Cannes et Mandelieu-la-Napoule. L'aérodrome dispose de 3 pistes de 1 610 m, 760 m et 600 m, la dernière en herbe. Il a un trafic très modéré: 24 000 passagers en 2007, deux fois moins en 2003, dont 60% en trafic international. Les terrains de l'aéroport sont bordés par une zone d'activités de la Bocca et des installations de sports. Le principal établissement y fut longtemps une usine aéronautique des années 1920, enrichie ensuite de bureaux d'études; orientée après la guerre vers les engins militaires et les fusées et missiles de croisière, puis les satellites, elle est passée de l'Aérospatiale à Thomson puis Alcatel après 1998. Le long de la plaine de la Siagne, le territoire communal déborde de deux bons kilomètres au nord du tracé de l'autoroute dans les quartiers d'Estérel-Azur et de Ranguin.

Le reste du territoire communal n'est pas très profond, à peine 2 km de large sur 6 km d'ouest en est; il est limité au nord par la commune du Cannet. Il s'articule à l'ouest sur les reliefs de collines de la Croix des Gardes, culminant à 159 m, semés de villas et de petits immeubles et qui donnent sur les espaces verts du vallon de Roquebillière; la villa Rothschild (1881) et le château Vallombrosa (1850) y étalent leurs parcs au sud-est, non loin du centre-ville. Vers l'est, l'habitat cannois monte sur les fortes collines de la Californie, qui culminent à 233 m et portent les quartiers de villas cossues et plus ou moins excentriques dits de Super-Cannes, où est notamment la villa du peintre Jean-Gabriel Domergue (1936). Le vallon de Mauvarre fixe la limite orientale de la commune et sépare donc Cannes de Vallauris; parc-résidence Champfleuri près de la pointe Fourcade. Entre Gardes et Californie, dans les parties basses, une voie sud-nord allant du Vieux Port au Cannet, le boulevard Carnot, a structuré le développement urbain central et accède à l'échangeur autoroutier de Mougins; une autre voie presque parallèle mais plus tortueuse la double à l'ouest le long des reliefs, en direction de Grasse.

Le Palais des Festivals emploie 250 sal., les principaux hôtels sont le Carlton (380 sal.), le Majestic (groupe Barrière, 300 sal.), le Martinez (230 sal.), le Hilton (230 sal.), le Gray d'Albion (135 sal.); suivent Sofitel (95 sal.), Novotel Montfleury (80 sal.), Cannosta (50 sal.). Les ports de plaisance de Cannes offrent en tout 2 350 anneaux de plaisance répartis en six ports; le Festival de cinéma lui-même est estimé attirer 22 000 nuitées d'hôtel. Des trois principaux casinos, deux relèvent du groupe Barrière (la Croisette, 320 salariés, 8e de France par le produit des jeux et 2e de la Côte d'Azur avec 49 M€ par an, et les Princes sur la Croisette, 36e de France, 23 M€), atndis que le Palm Beach est au groupe Partouche (46e de France, 18 M€).

Cannes a six collèges dont deux privés, 9 lycées dont 4 privés; un centre hospitalier de 420 lits médicaux (830 lits en tout); cliniques Ipoca (polyclinique d'Oxford, 175 sal., groupe DomusVi), le Méridien (80 sal., 70 lits), Saint-Nicolas (60 lits), clinique internationale Clinica (Jourdan, 100 sal., 130 lits), quatre centres médicopsychologiques. Les autres principales entreprises du secteur tertiaire sont les ingénierie Soditech (170 sal.) et Assystem (100 sal.), les banques BNP (130 sal.) et UBS (85 sal.), le club de football (AS Cannes, 100 sal.); restauration collective Sogeres (130 sal.); parmi les magasins, un centre Leclerc (130 sal.), Monoprix (115 sal.), Galeries Lafayette (70 sal.), Fnac (65 sal.), supermarchés Casino (100 et 70 sal.) et Intermarché (50 sal.), distribution Metro (110 sal.), négoce de matériaux Bfsa (Sanitaires du parc, 340 sal.) et Ciffreo Bona (50 sal.), d'habillement Zara (55 sal.), gardiennage de l'Européenne de Sécurité (85 sal.); la Sncf déclare 140 sal.; transports urbains Azur (Cgfte, 220 sal.), transports par autocars des Rapides de la Côte d'Azur (90 sal.) et Méditerranéens (Ctm, 50 sal.).

La principale usine cannoise à la Bocca, et de loin, héritière de la tradition Sncase-Sud Aviation-Aérospatiale, reste celle des équipements de communication Thales Alenia Space (1 900 sal., ex-Alcatel); le reste des fabrications pèse assez peu: réparation de matériel ferroviaire STP (Système de Transport Production-Rail, 230 sal., ex-CLBI, à l'origine filiale des Aciéries du Nord établie en 1919), charcuterie Ernest (55 sal., traiteur). La ville cherche à promouvoir un Technopole consacré à l'image. Le maire de Cannes est Bernard Brochand, UMP, homme d'affaires, également député. La commune est divisée depuis 1985 en 3 cantons, Cannes-Est, Cannes-Centre et Mandelieu-Cannes-Ouest. Elle avait 4 000 hab. vers 1830, 10 000 en 1872 et 30 000 en 1900; elle est passée à 50 000 en 1954, et a culminé à 72 300 hab. (sdc) en 1982; elle a ensuite perdu quelque 5 000 hab. jusqu'en 1999, mais les estimations pour 2005 lui en attribuent 70 400 (sdc). Cannes enregistre 23 000 résidences secondaires (en 1999) et 5 000 chambres d'hôtel.