Canteleu

15 300 hab. (Cantiliens) dont 440 à part, 1 761 ha dont 1 007 de bois, commune de Seine-Maritime dans le canton de Maromme, 5 km à l'ouest de Rouen sur le plateau de la forêt de Roumare, qui domine la rive droite de la Seine par un haut coteau de 100 m (panorama avec table d'orientation). L'habitat se répartit entre le plateau et le pied du coteau, face aux Quevilly, et s'est complété dans les années 1950 par le grand ensemble de la Cité Verte. À Dieppedalle («vallée profonde»), une abbaye troglodyte du 15e s. occupe d'anciennes carrières souterraines; les bâtiments voisins, d'abord monastère de femmes puis filature, abritent une œuvre de bienfaisance pour femmes; une ancienne centrale thermique, transformée en magasin industriel EDF, est juste en aval et un bac mène à Grand-Quevilly. Dans la commune sont aussi le château des Deux Lions, du 18e s., avec parc, un grand Institut départemental de l'enfance et un Institut de développement social, ancien Institut régional du travail social, avec laboratoire de recherche.

Cette banlieue en forte croissance a aménagé un espace culturel, une maison de la musique et de la danse, un complexe sportif. Le site de Croisset, où vécut la famille Flaubert, héberge un pavillon-musée consacré à l'écrivain; parc animalier dans la forêt. Deux zones urbaines sensibles ont été délimitées, les grands ensembles de la Cité Verte et de la Cité Rose sur le plateau au-dessus du coteau de Seine. La ville est dotée d'un collège public et d'un lycée hôtelier ouvert en 2004. Elle est surtout résidentielle, mais compte aussi des entreprises de banlieue et de bord de Seine. Le maire est Christophe Bouillon, député socialiste.

Canteleu avait déjà près de 3 000 hab. en 1820, 3 600 en 1900; la population est montée à 4 500 en 1954, et brusquement à plus de 10 000 en 1962; mais elle se serait réduite de 500 hab. entre 1999 et 2008. La ville accueille des garages et surtout le grand garage de poids lourds De Rijke (230 sal.); ingénierie Infra Services (40 sal.), silos, malterie et Grands moulins Soufflet (30 et 35 sal.), transports Normandie Logistique (30 sal.), peinture Sanson (30 sal.), centre d'aide par le travail Afpac (peinture-vitrerie, 20 sal.); nettoyages Limpa (190 sal.), Delios (30 sal.); publicité Adrexo (120 sal.) et Mediapost (35 sal.); hypermarché et entrepôts Leclerc (230 et 50 sal.) et supermarchés Intermarché (30 sal.) et Simply (30 sal.), jardinerie du Cailly (35 sal.).