Captieux

1 400 hab. (Capsylvains), 11 933 ha dont 10 483 de bois, chef-lieu de canton de la Gironde dans l’arrondissement de Langon, 32 km au sud de celle-ci, dans la forêt landaise. Elle aurait jadis été Caput sylvarum, «tête de la forêt». La commune héberge un très grand camp militaire du Centre d’essais des Landes; le champ de tir figure néanmoins dans les listes Natura 2000, avec un site de grues cendrées. Captieux est sur le passage de la route à grand gabarit vers les usines aéronautiques de Toulouse; elle a une tradition de corridas; centre d'aide par le travail. Sa population s’érode depuis 1962 (1 900 hab.).

Son vaste finage forme la moitié occidentale du canton; il est parsemé de fermes isolées dans de minuscules clairières, et occupé au sud-ouest par le camp militaire; le village lui-même, de structure assez lâche, peuple une assez étroite clairière au nord-est; scieries Castagne (25 sal.) et A. Castagne (30 sal.). Le Poteau est un hameau dispersé tout au sud sur la route de Pau (ancienne N 132 devenue D 932), qui eut jadis une gare et une école. La nouvelle autoroute Bordeaux-Pau en construction (A 65, ouverture en 2011) suit la limite orientale du territoire puis passe au Poteau; un diffuseur est prévu à Captieux, mais son aménagement est différé.

Le canton, limitrophe des Landes et du Lot-et-Garonne, n’a que 2 100 hab. pour 6 communes (25 041 ha dont 21 755 de bois), chef-lieu compris, ce qui en fait le moins peuplé de toute la Gironde, et le seul à poursuivre son dépeuplement. Une communauté de communes de Captieux-Grignols associe la totalité du canton à celui de Grignols (16 communes, 4 800 hab.) et siège à Captieux. Escaudes< (150 hab., 2 577 ha dont 2 168 de bois) est voisine de Captieux au nord-est, bordée à l'est par le Ciron; Giscos (190 hab., 3 206 ha dont 2 842 de bois) est l'autre voisine, au sud-est; scierie A. Castagne (30 sal.).

Tout à l’est (14 km), Saint-Michel-de-Castelnau (240 hab., 4 261 ha dont 3 634 de bois) est limitrophe du Lot-et-Garonne et un peu isolée en forêt où elle a deux noyaux: Castelanau sur le Ciron à l'ouest, baigné par un étang derrière le barrage de sa papeterie du Ciron, du groupe Hexaform (cartonnages, 40 sal.); Saint-Michel à l'est à un autre croisement de routes mais un peu à l'écart du Ciron; quelques fermes se dispersent. La commune a eu 680 hab. en 1846 et a perdu des habitants jusqu'en 1990; depuis, elle en regagne quelques-uns, comme ses deux petites voisines, Goualade (90 hab, 1 700 ha dont 1 461 de bois) à 3 km au nord-ouest, Lartigue (60 hab., 1 364 ha dont 1 167 de bois) à 3 km au sud-est; le Ciron longe à l'ouest le finage de Goualade et traverse à l'est celui de Lartigue.