Capvern

1 320 hab. (Capvernois), 2 184 ha dont 595 de bois, commune des Hautes-Pyrénées dans le canton de Lannemezan, 6 km au SO du chef-lieu sur le rebord occidental du plateau de Lannemezan, à 610 m. Toutes les voies de communication se regroupent près du village avant de descendre la petite mais profonde vallée de la Lène qui mène à Tournay, avec des pentes redoutées. À 2 km au NNO de Capvern s'est établie son annexe de Capvern-les-Bains, village-rue au creux d'un vallon et station thermale dont les eaux étaient déjà utilisées par les Romains et au 17e siècle.

La station a des thermes de 1865 (80 sal.), un casino (indépendant, 2e des Hautes-Pyrénées et 141e en France), les deux sites thermaux de la Haounte Caoute (Fontaine chaude, à 23 °C) et du Bouridé. Après une éclipse, elle a été rénovée et rouverte en 1960; elle était conseillée pour la goutte et affiche des programmes «minceur»; elle reçoit environ 4 200 curistes pas an (80 000 nuitées), ce qui en fait la 3e de son département après Bagnères-de-Bigorre et Cauterets.

Elle offre aussi une maison d'enfants diététique et thermale, un festival du film burlesque, un musée de la calligraphie et de l'imagerie ancienne; et 6 hôtels (100 chambres), 7 campings (420 places), 1 100 résidences secondaires sur 1 800 logements; un Intermarché (45 sal.) et un Bricomarché (20 sal.). La population communale est restée à peu près au même niveau de 1865 à 1999 mais a gagné 220 hab. (+20%) depuis.

À 3 km NO de Capvern, le petit village de Mauvezin (230 Mauvezinois, 985 ha dont 402 de bois) s'étire à 515 m sur une longue serre au bout de laquelle se trouve un ancien château de Gaston Fébus, bâti en carré avec un gros donjon, reconstruit vers 1400 et en assez bon état. Propriété de l'Escolo Gaston Febus depuis 1907, il est aménagé en Espace Gaston Febus, avec une bibliothèque félibréenne, et orné de quelques machines de guerre reconstituées. Juste au pied, au bord de l'Arros, nichait l'abbaye cistercienne de l'Escaladieu, fondée au 12e siècle, qui fut une grande puissance régionale; il en reste des bâtiments du 17e siècle rénovés, où se tiennent des activités culturelles et notamment des Heures musicales. Mauvezin a 40 hab. de plus qu'en 1999.

Les environs, très accidentés, portent de petits villages des Baronnies, qui n'ont jamais été très gros mais qui sont fort dépeuplés. Sarlabous (70 Sarlabousiens, 339 ha dont 144 de bois), 6 km au SO de Capvern, est le siège de la communauté de communes des Baronnies, qui groupe 16 communes et 1 300 habitants; un complexe sportif intercommunal s'y est ouvert. Bourg-de-Bigorre (210 hab., 792 ha dont 313 de bois), nommée simplement Bourg jusqu'en 1962, dans la vallée de l'Arros (650 hab. en 1876), abrite une maison de retraite.