Cargèse (Carghjese)

1 000 hab. (Cargésiens), 4 599 ha dont 2 154 de bois, commune de Corse-du-Sud dans le canton des Deux-Sevi, à 20 km au SSO de Piana. La bourgade occupe un promontoire rocheux à l'extrémité nord-occidentale du golfe de Sagone, et étale ses maisons jusqu'au rivage de sa marina. Son histoire originale est célèbre dans l'île: il a été le lieu de fixation d'une colonie de Grecs orthodoxes du Péloponnèse, environ 730 personnes qui fuyaient les Turcs; après de nombreuses tergiversations des autorités religieuses et politiques, ils ont fini par être accueillis en 1676 dans les villages de la petite piève voisine de Paomia où ils ont peuplé plusieurs hameaux, avant de choisir finalement le site de Cargèse. La contrée ne les a pas très bien accueillis, au point qu'ils ont dû partir vers Ajaccio en 1732, jusqu'à ce que l'insistance du comte de Marbeuf aboutisse à une refondation de la colonie à Cargèse en 1774. Les Grecs formaient alors un peu plus de 100 familles, qui ont été à nouveau attaquées en 1793.

C'est un passé déjà lointain, et depuis les habitants se sont un peu mêlés, ou au moins juxtaposés: Cargèse est un point d'attraction touristique, et un même prêtre fait le service de l'église orthodoxe et de l'église catholique qui coexistent au village. Un port de plaisance a été aménagé, la route d'Ajaccio à Porto (D 81) passe par Cargèse. Un village du Club Méditerranée a été installé sur 13 ha. Cargèse héberge aussi un Institut d'études scientifiques.

La commune incorpore au sud-est l'ancienne piève de Paomia, qui compte deux hameaux en hauteur, Rondulinu et Pancone, et la grotte de Molendinu sur le rivage près de la pointe des Moines et de Portu Monachi; un village de vacances occupe le fond d'une belle anse à l'est de la marina de Cargèse. Trois presqu'île avancent en mer sur la côte occidentale: la pointe de Cargèse même, au sud; au-delà du petit mais profond golfe de Peru, la pointe d'Omigna, qui porte une ancienne tour gênoise et abrite une réserve naturelle du Conservatoire du littoral sur 76 ha; puis, au-delà du golfe de Chiuni, au fond duquel se tient le village du Club Méditerranée, la pointe et la tour d'Orchinu. Le finage de Cargèse atteint à l'est 696 m au capu di Bagliu.