Carrousel

lieu de Paris entre le Louvre et le jardin des Tuileries. Le nom vient d'un ancien terrain d'équitation militaire. Il est occupé par un jardin, dégagé par Haussmann à l'emplacement d'un ensemble d'habitations un peu désordonné qui avait pris place entre le palais des Tuileries et le Louvre. Le jardin, peuplé de 28 statues de Maillol et de douze haies en éventail, est compris entre les ailes occidentales du Louvre. Il se termine à l'ouest par la terrasse des Tuileries, à l'emplacement de l'ancien palais détruit en 1871, d'où l'on a une vue étendue sur le jardin des Tuileries et la perspective des Champs-Élysées à la Défense.

Il comprend en son sein l'arc de triomphe du Carrousel, érigé en 1806 à la demande de Napoléon pour fêter les victoires de ses armées. Au nord, le pavillon de Marsan abrite plusieurs musées (Arts décoratifs, Mode, Publicité); au sud s'étire la Grande Galerie qui se termine par le pavillon de Flore. La place du Carrousel est à l'est du jardin et au centre de la traversée sud-nord du Louvre. Elle est ornée en son centre d'un grand rond-point où s'ouvre depuis 1989 la pyramide inversée de Pei, réplique invisible de la pyramide de la cour Napoléon (16 m de côté, 7 m de profondeur) destinée à éclairer le sous-sol. Elle donne à l'est sur la Cour Napoléon du Louvre. Le pont du Carrousel va du quai Voltaire au quai François-Mitterrand. Sa version actuelle, longue de 168 m et large de 33 m, est en béton armé à trois arches et date de 1939; la première version avait été lancée en 1834. La hauteur des réverbères s'augmente de 7 m la nuit.