Carry-le-Rouet

6 100 hab. (Carryens), 1 010 ha dont 957 de bois, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton de Châteauneuf-Côte-Bleue, sur la côte sud de l'Estaque, à 7 km au sud du chef-lieu. Elle a grandi comme station balnéaire et résidentielle et dispose d'un port de plaisance de 560 places, d'un casino (100 sal.) du groupe Barrière, d'un théâtre de verdure, d'une gare; supermarché Casino (30 sal.), informatique du groupe Sogeti (Transiciel Régions, 180 sal. et Transiciel Technology, 75 sal.). La côte est riche en oursins, objets de fêtes (oursinades). Carry-le-Rouet abrite près du port l'Observatoire du Parc marin de la Côte Bleue et dispose en mer d'une réserve de 85 ha avec sentier sous-marin. Un récif sous-marin pour la faune a récemment été formé à partir de briquettes de bauxaline (résidus de bauxite) fournis par l'usine de Gardanne. Après la cession du territoire de Sausset-les-Pins en 1924, la commune n'avait plus que 260 hab.; elle dépassait un peu les 1 000 hab. en 1954 puis la croissance s'est accélérée: 3 300 hab. en 1975, 5 200 en 1990. La population s'est accrue de 360 hab. entre 1999 et 2004.