Caudry

14 600 hab. (Caudrésiens), 1 294 ha, commune du département du Nord dans le canton de Clary, 16 km ESE de Cambrai, au nord du canton et sur la N 43 vers Le Cateau-Cambrésis; gare, cimetière militaire. C'est une active ville industrielle, qui s'est tournée après 1827 vers le textile et spécialement le tulle de coton et la dentelle, puis la broderie mécanique, qui ont atteint leur apogée en 1914 avec quelque 10 000 ouvriers dans le bassin, et se sont orientées après 1975 vers la haute couture et la «dentelle de Calais».

Caudry a un musée de la dentelle et des broderies, ainsi qu'une exposition historique, place des Mantilles, ainsi nommée en souvenir d'une des spécialités caudrésiennes. La ville a obtenu le label «ville et métiers d'art» et s'est dotée d'un théâtre et un cinéma municipaux, d'un pôle culturel, de la base de loisirs du Val du Riot (avec Beauvois-en-Cambrésis). Elle a une basilique de briques de 1890, avec un clocher de 75 m et la châsse classée de sainte Maxellende (14e s.), deux collèges publics et un lycée public, une maison de retraite.

L’activité textile reste présente dans les dentelles et broderies Sophie Hallette (230 sal.), maison qui remonte à 1887, et de nombreuses petites entreprises dont André Avio (35 sal.), Mery Jean (35 sal.), Ledieu-Beaucillain (35 sal.), Beauvillain Davoine (30 sal.), AEG Joël Machu (30 sal.), Jean Bracq (30 sal.), André Laude (20 sal.), les rideaux et linge de maison Carpentier et Preux (60 sal.), le tissage Bouillon (25 sal.) et le moulinage Viesly (30 sal.), auxquels s’ajoutent l’ennoblissement textile de la CBTA (La Caudrésienne, 50 sal.) et la teinturerie Coloredo (50 sal.), les ficelles et filets Duflot (30 sal.). Sophie Hallette et La Caudrésienne appartiennent à un même groupe Holesco.

Pourtant la principale unité, de loin, est depuis 1970 celle des parfums Sicos (Lancôme, 580 sal., groupe L’Oréal). Le milieu s’est diversifié avec les pizzas et surgelés Buitoni (Spac, 170 sal., au groupe Nestlé), l’imprimerie Lenglet (45 sal., offset et héliogravure pour magazines), les plastiques NP Nord (85 sal.) et les emballages plastiques Chrystal Plastic (35 sal.); verrerie Allard (verre plat, 30 sal.), fabrique d epeintures et vernis PCD (50 sal.). Caudry a aussi un centre Leclerc (210 sal.), un Intermarché (70 sal.), un Bricomarché (35 sal.); négoces de textiles Solstiss (25 sal.), de matériaux Sainthimat (60 sal.), Pruvot-Faucon (30 sal.), Elya (40 sal.) et récupération Elya (30 sal.) ; ravalement Styl Façade (30 sal.), étanchéité Rousseau (30 sal.).; nettoyage HPS (50 sal.); transports des Autocars du Cambrésis (100 sal.)

Caudry a absorbé en 1964 sa voisine Audincourt, qui avait alors 180 hab. De 3 000 hab. dans les années 1830, la population de Caudry est montée à 9 900 hab. en 1900, et a crû ensuite plus modérément, culminant à 14 100 hab. (sdc) en 1982 avant de baisser un peu puis de se stabiliser; elle aurait regagné 900 hab. de 1999 à 2010. Le maire est depuis 1995 Guy Bricout, divers droite, également conseiller général, qui a succédé à des maires socialistes. Caudry est le siège de la communauté de communes du Caudrésis et du Catésis, qui associe 36 communes et 54 600 hab. L’Insee attribue à Caudray une «unité urbaine» de 18 200 hab., de même taille que l’«aire urbaine».