Cayres

730 hab., 2 922 ha dont 671 de bois, chef-lieu de canton du département de la Haute-Loire dans l'arrondissement du Puy, 17 km au SO, à 1 150 m. Sa population a culminé en 1906 à 1 750 hab., mais elle incluait alors le village de Costaros; elle a diminué ensuite, passant de 850 en 1950 à 510 en 1990, et a repris récemment, gagnant 110 hab. de 1999 à 2008. La commune englobe plusieurs hameaux et un village de vacances, possède la moitié du lac du Bouchet et frôle le sommet du Devès, qui domine le plateau de basalte en montant à 1 421 m. Le maar du Bouchet, circulaire (44 ha, 2 850 m de tour), profond de 28 m et installé à 1 025 m dans un ancien cratère d'explosion, est le principal ornement du village et du canton. Une station de ski nordique de Cayres-lac du Bouchet est aménagée, avec un foyer.

Le canton a 2 300 hab. (8 communes, 11 766 ha plus une grande part de la commune d'Alleyras, env. 2 000 ha) dont 3 762 de bois. Il s'étend sur le plateau volcanique du Devès. Au nord de Cayres, Séneujols (300 hab., 1 224 ha dont 387 de bois) conserve un dolmen classé, un château du 15e, 16e et 17e s. à donjon carré, et plusieurs croix anciennes. À l'ouest, le plateau est vigoureusement entaillé par la vallée de l'Allier, au fond de laquelle se tasse le village d'Alleyras (180 hab., 2 486 ha dont 946 de bois), à 670 m; la commune s'est agrandie en 1965 en absorbant le village d'en face, Vabres, qui est sur la rive gauche de l'Allier et dont le territoire est resté rattaché au canton voisin de Saugues; mais elle continue à se dépeupler depuis, perdant encore 60 hab. (un quart) de 1999 à 2008; elle abrite un village de vacances.

Au sud-est du canton, la petite commune de Costaros (610 hab., 385 ha), dont les maisons s'alignent le long de la N 88 à 1 070 m, se signale par l'ancien maar comblé et drainé de Péchay; elle n'a été créée qu'en 1937, par détachement de Cayres; sa population est restée stable, puis a augmenté après 1990, et gagné une cinquantaine d'habitants après 1999; transports Nicolas (50 sal.). Costaros est le siège de la communauté de communes du pays de Cayres et de Pradelles, qui groupe 19 communes (5 200 hab.) des deux cantons.