Cazères

4 600 hab. (Cazériens), 1 955 ha, chef-lieu de canton de la Haute-Garonne dans l’arrondissement de Muret, 36 km au SO de celle-ci, sur la rive gauche de la Garonne. C’est une bourgade active et un lieu de marchés, au pied des Pyrénées et sur la grande route de Toulouse à Tarbes; échangeur de l’A 64. Elle offre quelques belles maisons anciennes, un collège public, une base de loisirs aquatiques sur la Garonne, un échangeur autoroutier au nord; métallerie Swim Protec (40 sal.), magasins Intermarché (35 sal.) et Carrefour (40 sal.), négoce de fruits et légumes PM (25 sal.). Sa population, assez constante de 1965 à 1999, s’est augmentée de 1 200 hab. entre 1999 et 2009 (+35%).

Le canton a 11 900 hab. (8 900 en 1999), 16 communes, 16 461 ha dont 3 834 de bois; limitrophe de l’Ariège, il s’étend de part et d’autre de la Garonne à sa sortie des Prépyrénées. La plaine de la Garonne y forme un triangle central qui s’évase vers le NE. Au NO, elle est dominée par les collines calcaires des Petites Pyrénées et les collines molassiques entre Garonne et Nère. Au sud-est, la longue barre discontinue du premier pli des Prépyrénées et une fraction des collines molassiques du Volvestre sont traversées par la vallée du Volp, qui conflue avec la Garonne juste en aval de Cazères. Ces reliefs n’ont que de très petits villages. Le Plan (490 Planois, 802 ha), sur le Volp à 6 km au SSE de Cazères, a une église fortifiée du 16e s., et une population en augmentation: +170 hab. de 1999 à 2009, soit +53%.

Sur la Garonne en amont, Boussens (1 110 Boussinois, 433 ha), à 11 km OSO de Cazères, est juste à la sortie de la cluse qui porte son nom et par où passent, avec la Garonne, tous les moyens de circulation de Toulouse vers les Pyrénées centrales. C’est une bastide de 1269 créée par l’abbaye de Bonnefont, et ce fut le site choisi pour l’usine de raffinage du gaz naturel de Saint-Marcet. Il y reste un notable établissement chimique d’Elf-Antargaz (groupe Total); en outre Boussens a reçu une usine chimique du groupe allemand Cognis, racheté par BASF en 2010 (100 sal.), qui serait la plus grande au monde pour l’extraction de stérol végétal à partir d’huiles de colza, ainsi qu’un atelier du groupe allemand Continental (ex-VDO Automotive de Siemens, 190 sal.), qui fabrique des capteurs pour automobiles; atelier de capsules plastiques Sofacap (55 sal.). Boussens a gagné 250 hab. depuis 1999 (+29%).

Martres-Tolosane a dépassé les 2 000 hab. Palaminy (840 Palaminyciens, 1 113 ha dont 300 de bois), juste en amont de Cazères, a une centrale hydroélectrique alimentée par le canal de 6 km qui sort du barrage de Martres, un château (15e et 18e-19e s.) avec parc, et l’aérodrome de Cazères (code LFJH) qui a une piste de gazon de 890 m et un aéroclub; Intermarché (20 sal.) et Bricomarché (20 sal.); la population de la commune a gagné 190 hab. (+29%) de 1999 à 2009. À Sana (220 hab., 274 ha), 3 km au nord de Martres sur les collines, maison de santé de la Nafsep pour sclérosés (44 lits, 70 sal.), gardiennage PVI (25 sal.); Sana a 40 hab. de plus qu'en 1999. Mondavezan (800 Mondavezanais, 2 109 ha), 6 km au NO de Cazères sur le rebord de la terrasse, accueille les autocars Ortet (40 sal.); la commune a gagné 140 hab. de 1999 à 2009.