Cerny

3 300 hab. (Cernois), 1 713 ha dont 611 de bois, commune de l'Essonne dans le canton de La Ferté-Alais, 2 km au sud-ouest dans la petite plaine drainée par le ruisseau d'Huison. Le bourg, minuscule mais augmenté de lotissements de pavillons, est sur la rive gauche du ru, longé au nord par la N 191 et dominé à l'ouest par la petite butte Chaumont.

Le finage s'étend vers le nord-ouest, et monte à l'ouest sur le plateau d'Étampes où sont les hameaux d'Orgemont et de Boinvau. À l'extrême nord-est sur un élément de plateau au-dessus d'un rétrécissement de la vallée de l'Essonne, l'aérodrome de La Ferté-Alais est situé dans la commune et accompagné d'un musée d'aéronautique J.-B. Salis, du nom du créateur du site, également porté par une Amicale; on y restaure des avions anciens; la piste gazonnée mesure 1 000 m et sert notamment au vol à voile et aux ULM.

Cerny s'orne d'une église inscrite (13e-14e s.), des deux châteaux de Villiers (18e s. avec parc) et de Presle dans la plaine, où sont aussi les hameaux du Pont de Villiers, de Montmirault et de Tanqueux. Elle accueille un lycée professionnel public, qui prépare en particulier à la maintenance aéronautique et doit recevoir un nouvel internat de 240 places, une maison de retraite, une fabrique d'éléments en béton (Le Béton Mécanique, 45 sal.). Un stockage d'hydrocarbures de la SFDM (oléoduc Donges-Metz) s'étend au nord de la butte Chaumont sur la route d'Étampes, sur 67 ha (75 000 m3). Cerny avait environ 900 hab. durant tout le 19e s., 1 000 hab. en 1954, 2 300 en 1982 et poursuit sa croissance semi-séculaire.