Chailland

1 200 hab. (Chaillandais), 3 586 ha dont 714 de bois, chef-lieu de canton de la Mayenne dans l’arrondissement de Laval, 22 km au NO de la préfecture au bord de l’Ernée. Son site un peu accidenté, ses maisons anciennes, son château et sa tradition de forges lui ont valu de figurer parmi les «petites cités de caractère de la Mayenne». C’est un village-centre assez bien équipé, doté d’une zone d’activités et d’un abattoir de volailles SCV (Secoué, 320 sal.), passé au groupe coopératif normand Agrial (par Agralco); transports STC (50 sal.), couverture Peltier (30 sal.).

La commune, à l’est, englobe une partie de la forêt de Mayenne; le plaisant vallon de l’Ernée conserve les restes d’une ancienne forge, qui a fonctionné de 1550 à 1863, avec château de la Forge (19e s.) et maisons des ouvriers. Chailland a eu plus de 2 500 hab. de 1836 à 1870; sa population est à peu près stable depuis 1970; elle n'a gagné que 60 hab. de 1999 à 2009.

Le canton, limitrophe de l’Ille-et-Vilaine, a 9 800 hab. (8 600 en 1999), 9 communes, 28 542 ha. Il s’étire dans le Bocage sur 29 km d’ouest en est. À 11 km au SE de Chailland, Andouillé relève plutôt de Laval. La Baconnière (1 570 Baconnériens, 2 736 ha), à 6 km au sud de Chailland, a quelques commerçants et artisans; la commune a eu 2 800 hab. en 1851 mais sa population remonte un peu depuis le minimum de 1975 (875 hab.); elle a augmenté de 360 hab. entre 1999 et 2009 (+30%). La Bigottière (430 Bigottins, 1 840 ha dont 188 de bois), 6 km à l’est de Chailland, partage avec elle le sud de la forêt de Mayenne et s'est accrue de 90 hab. dans le même temps; scierie, plastiques, menhir du Faix du Diable, de plus de 4 m de haut.

Du côté ouest, Juvigné (1 430 Juvignéens, 6 216 ha dont 342 de bois), à 13 km de Chailland, qui est la commune la plus étendue du département, et dont est issue la Vilaine, se fait remarquer par ses succès de fleurissement (4 fleurs, médailles); elle propose un musée du moteur et de l’outil à la ferme, un étang de 63 ha (l’Étang Neuf) et une base de loisirs; petite fabrique d’aliments du bétail (Genouel, 20 sal.). La population communale a peu augmenté depuis 1990, où elle était au niveau le plus bas depuis le maximum de 1856 (plus de 3 000 hab.); elle s'est accrue de 70 hab. entre 1999 et 2009.

Saint-Pierre-des-Landes (1 010 Pierrots Landais, 4 090 ha), 5 km au nord de Juvigné, n'a gagné que 50 hab. depuis 1999; elle a des châteaux (Mégaudais, Fontenailles) et l’étang de Vezins à la limite de l’Ille-et-Vilaine; au nord de la commune, où passe la N 12, se sont établis les transporteurs Ambroise-Bouvier (180 sal.) et Bouhallier (110 sal.); moulages de caoutchouc Brisard (40 sal.).