Chailly-en-Bière

2 100 hab. (Chaillotins), 1 308 ha dont 250 de bois, commune de Seine-et-Marne dans le canton de Perthes, 4 km ESE du chef-lieu sur la N 7. Elle est considérée comme «village de charme» avec une église inscrite à clocher carré, que l'on voit sur l'Angélus peint par Millet, et l'auberge du Cheval-Blanc (18e-19e s.), haut lieu des artistes de Barbizon, et un musée du Père Noël assorti d'un Médiamusée; un panorama dit point de vue du Camp a été aménagé par l'Office des Forêts. La commune est à l'orée de la forêt de Fontainebleau, qui y déborde au nord-est autour du hameau du Faÿ. Elle accueille un centre de rééducation; jusqu'à une trentaine de puits de pétrole, exploitant un gisement à 1 800 m de profondeur dans le bathonien, ont été en fonction de 1958 au début des années 1970, avec une plate-forme de stockage au Faÿ; transports Fabre (45 sal.). Chailly a perdu en 1903 le territoire de Barbizon, promu commune; elle est passée ainsi de 1 300 à 800 hab., niveau maintenu en 1936; puis elle a atteint 1 000 hab. en 1962, 2 000 en 1990.