Chalindrey

2 760 hab. (Casteldrésiens), 2 003 hab. dont 597 de bois, commune de la Haute-Marne au NE du canton de Longeau-Percey, 11 km SE de Langres; grand carrefour ferroviaire avec dépôt de locomotives Diesel. Sa population était de 1 100 hab. en 1881; elle est passée à 2 000 au début du 20e siècle, 2 800 en 1954 et a culminé à 3 500 (sdc) en 1968, puis a diminué jusqu'en 1999. C'est que la bifurcation de Chalindrey n'a plus le rôle qu'elle a pu tenir au temps des trajets courts et des déplacements liés aux armées et aux garnisons; mais elle reste un élément-clé du réseau ferré de France.

La Sncf y occupe encore 410 personnes et le trafic des bois est actif; fabrique de plastiques Decomep (110 sal.), menuiserie du Foultot (25 sal.). La ville a un collège public. Le fort Vercingétorix et un château couronnent le haut talus du plateau de Langres; le château du Pailly est à proximité. La ville anime une communauté de communes du Pays de Chalindrey qui associe 14 communes (5 400 hab.). L'agglomération est soudée à celle de Culmont (590 Culmontais, 829 ha dont 232 de bois), qui est dans le canton de Langres et où se trouve une cité cheminote.