Challes-les-Eaux

4 200 hab. (Challésiens) dont 230 à part, 565 ha, commune du département de la Savoie dans le canton de La Ravoire, juste au SE du chef-lieu dans la cluse de Chambéry au pied du mont Saint-Michel (895 m). C'est une station thermale, aux eaux chaudes sulfureuses, mise en valeur et dotée d'un casino depuis 1874; elle avait peu avant (1872) troqué son nom de Triviers pour celui de l'ancien seigneur des lieux, originaire de Bresse. À cette date, la commune avait 580 hab.; elle est restée à ce niveau jusqu'en 1925 puis sa population a commencé à croître, passant les 2 000 hab. en 1968, les 3 000 (sdc) en 1992; elle a augmenté de 800 hab. entre 1999 et 2006, soit +23%.

L'établissement thermal (20 sal.) appartient à la Chaîne thermale du Soleil, le casino est resté indépendant (35 sal.). La commune a plusieurs châteaux des 17e et 19e s., un aérodrome avec une piste bitumée de 1 000 m et une gazonnée de 930 m, aéroclub et vol à voile; lycée hôtelier public; informatique ADN (25 sal.), salaisons Les Saboias (20 sal.); finitions de bâtiment Mignola Carrelages (75 sal.) et Harmonie Décor (35 sal.), équipements aérauliques R System (30 sal.).