Chambray-lès-Tours

11 250 hab. (Chambraisiens) dont 280 à part, 1 940 ha, chef-lieu de canton de l'Indre-et-Loire dans l'arrondissement de Tours, en banlieue sud de Tours. Son nom était seulement Chambray jusqu'en 1920; sa population a crû surtout à partir de 1965 en même temps que celle de l'agglomération de Tours: elle était de 1 000 hab. en 1936, 1 800 en 1962, puis est montée à 5 600 en 1975, 8 200 en 1990, 10 300 en 1999 et poursuit sa croissance bien que son territoire soit presque entièrement urbanisé. La municipalité, dirigée par la droite de 1983 à 2001, est ensuite passée à gauche sous la direction de Christian Gatard (socialiste). Le finage n'atteint pas le Cher et n'effleure celui de Tours que dans le bois du parc de Grandmont; ailleurs il en est séparé par Joué-lès-Tours au nord-ouest, Saint-Avertin au nord-est. Mais, traversé par la voie ferrée et la ligne de TGV Paris-Bordeaux, la N 10 et l'A 10, et au sud par l'A 85, ainsi que par la N 143 vers Loches et Châteauroux, doté de gros échangeurs, il a reçu de très nombreuses activités industrielles et commerciales, formant le cœur du grand pôle d'activités de Tours-Sud, dont un hypermarché Auchan (380 sal.) et des magasins de grande distribution comme Castorama (120 sal.), Leroy-Merlin (85 sal.), Decathlon (60 sal.), Conforama (60 sal.); traitement de chèques et de courrier sécurisé Numen ex-Sati (110 sal.) et cartes plastiques informatiques Gemalto (100 sal.).

Une grande zone d'activités rassemble 600 entreprises et 8 000 salariés. Les principales usines sont celles des piles Saft (AEG, 220 sal.), les médicaments et spécialités Delpharm (Delmas-Perfusion, 180 sal.), les articles en caoutchouc Hutchinson (100 sal.); miroiterie AMV (40 sal.). Chambray accueille aussi l'ingénierie AEG Power (230 sal.) et de nombreuses entreprises de bâtiment (Savoie, 150 sal.) et finitions, comme Peintex (60 sal.) ou Loiseau (plomberie, 45 sal.), ainsi que maints entrepôts et garages et un négoce d'équipements pour automobiles Auto Distribution Grand Ouest (60 sal.), des établissements de restauration dont Pizza Hut (60 sal.); transports GT (90 sal.) et Coutant (70 sal.). Un grand centre de santé privé, le pôle Léonard de Vinci, a été ouvert en 2008 et occupe 590 personnes; il regroupe sur un site nouveau plusieurs cliniques, dont celle du Parc qui avait 110 salariés.

La commune est aérée par l'hippodrome de Tours, ainsi qu'un parc de détente avec rocher d'escalade; maison de retraite (Le Petit Castel, 60 sal.); collège privé, lycée professionnel agricole public. La partie méridionale de la commune est traversée par la voie ferrée Paris-Bordeaux, où passent les TGV, flanquée par l'autoroute A 85, qui sert aussi de rocade sud à l'agglomération. À la pointe SE du finage, le bois de Chambray offre des promenades; un peu plus loin, le bois des Hâtes abrite un château du même nom et une propriété de la municipalité de Tours avec des serres à basilic.

Le canton a 21 500 hab. (20 000 en 1999), 5 communes et 12 887 ha dont 2 115 de bois; il forme un grand croissant nord-sud ouvert vers l'ouest, de part et d'autre de la vallée de l'Indre, largement urbanisé; Chambray est excentrée au nord, les quatre autres communes ont atteint ou dépassé les 2 000 habitants. Outre Esvres, la vallée de l'Indre comprend autour d'un joli site de pont les communes voisines de Cormery et Truyes. Au sud, Saint-Branchs s'avance en pointe sur le plateau de Sainte-Maure.