Champagne humide

longue bande de terrains située entre la côte de Champagne et les plateaux qui la bordent vers l'est (Ardennes, Argonne, Bars), associée à des terrains surtout marneux et argileux, et assez plats, par opposition avec ceux de la Champagne crayeuse. Elle est surtout développée dans le département de l'Aube, mais a relativement peu de consistance et d'unité géographique, au point que l'expression est un peu délaissée. Dans la Marne, elle associe principalement le Vallage d'Argonne, le Der et les espaces alluviaux du Perthois qui les séparent. Jadis, la Champagne humide évoquait une idée de pays de bocage et d'élevage; mais ses nombreux étangs ont été souvent comblés, et la grande culture en a fait un espace de colonisation, qui se distingue de moins en moins de celui de la Champagne sèche. Elle est maintenant plus connue par les grands lacs de régulation du réseau de la Seine, devenus des lieux de tourisme très fréquentés (lac du Der-Chantecoq dans la Marne, lacs de la forêt d'Orient dans l'Aube).