Champeix

1 300 hab. (Champillauds), 1 212 ha dont 205 de bois, chef-lieu de canton du Puy-de-Dôme dans l’arrondissement d’Issoire, 12 km au NO de la ville, au débouché de la Couze Chambon dans la Petite Limagne à 456 m; restes de fortifications, trois jardins classés; menhir (Pierre Fichade); collège public. La population de la commune, qui a eu 1 900 hab. en 1806 et 1 700 vers 1890, avait chuté à 850 dans les années 1930 avant de remonter un peu et de se stabiliser; elle a regagné 180 hab. de 1999 à 2008. Une communauté de communes Puys et Couzes (16 communes, 5 300 hab.) a été formée autour de Champeix.

Le canton a 6 700 hab. (5 600 en 1999), 17 communes et 15 940 ha dont 2 791 de bois et s’étend surtout au sud-ouest du chef-lieu, sur les plateaux vers 700-800 m, défoncés par la Couze Chambon et la Couze Pavin, dont les fonds de vallée sont plantés de vergers à leur débouché dans la petite Limagne d’Issoire. Son fleuron est, tout à l’ouest, la commune de Saint-Nectaire, la seule qui soit dans le Parc régional. Le reste relève du pays des Couzes, dit aussi «Dauphiné d’Auvergne». Tourzel-Ronzières (250 180 hab., 1 177 ha), tout au sud du canton à 11 km O d’Issoire, à 610 m, issu d’une fusion de 1901, y affiche une spécialité de cochonnailles, avec musée, et accueille la Maison de Pays du Dauphiné d’Auvergne; la commune a gagné 70 hab. de 1999 à 2008.

Saint-Floret (270 hab., 1 216 ha dont 400 de bois), dans la vallée de la Couze Pavin à 5 km au sud de Champeix à 500 m, orné des ruines de son château, fait partie des «plus beaux villages de France»; la commune a eu 750 hab. en 1806 mais ne se dépeuple plus; site de vol libre. Montaigut-le-Blanc (740 hab., 2 226 ha dont 284 de bois), 3 km en amont de Champeix à 510 m, perché au-dessus de la Couze Chambon, conserve les ruines d’un château féodal et a gagné 130 hab. après 1999; le village est dominé au nord par le puy de Gourdon, un cône volcanique pointant à 879 m. Saurier (230 hab., 836 ha, à 560 m), 12 km au SO de Champeix dans la profonde vallée de la Couze Pavin au confluent de la Couze de Valbeleix qui sort des gorges de Courgoul, conserve une enceinte circulaire et une porte; le village figure parmi les «petites cités de caractère» et a gagné une quarantaine d'habitants entre 1999 et 2008.

À l’est du canton, Chadeleuf (400 hab., 570 ha), sur le plateau qui domine la Couze Chambon, côté sud, 6 km à l’est de Champeix à 470 m, est le siège de la communauté de communes de Couze Val d’Allier, qui réunit 6 communes (4 900 hab.); sa population s'est accrue d'une centaine d'habitants (un tiers) entre 1999 et 2008.