Champsaur (le)

pays au nord de Gap, englobant le haut bassin du Drac; on lui rattache en général le Valgaudemar, bassin allongé de son affluent la Séveraisse. L'origine du nom est controversée. C'est la seule partie des Hautes-Alpes qui regarde vers le nord et qui soit tributaire de l'Isère; de ce fait son climat est plus frais et souvent moins ensoleillé que celui du reste du département. La partie centrale est une assez large plaine, au paysage bocager assez serré. L'élevage bovin domine dans les activités agricoles. Le principal centre de services est Saint-Bonnet-en-Champsaur. Le col Bayard assure le passage du Champsaur au Gapençais sur la grande route de Grenoble à la Durance.

Les bordures orientales, vers Ancelle et surtout dans le canton d'Orcières, sont hautes et se sont résolument tournées vers les sports d'hiver et l'accueil estival; les parties les plus élevées sont dans le parc national des Écrins, dont la zone de préparc englobe la plus grande partie du Champsaur. Un écomusée du Champsaur associe sept sites différents. Les eaux du Drac sont captées au sud-ouest de Chabottes et acheminées dans le bassin de Gap en conduite souterraine sous le col de Manse (canal de Gap, 1864). La communauté de communes du Champsaur rassemble 13 communes et 4 700 hab.; elle siège à Saint-Bonnet-de-Champsaur. La communauté de communes du Haut-Champsaur associe 4 communes (1 900 hab.) autour d'Orcières et siège à Saint-Jean-Saint-Nicolas. Le Champsaur est également une «petite région agriole» de la nomenclature.