Changé (Sarthe)

6 300 hab. (Changéens), 3 506 ha dont 1 070 de bois, commune de la Sarthe dans le canton du Mans-Est-Campagne, 7 km ESE de la préfecture; base de loisirs des bois de Changé à l'ouest, maison de retraite Medotels Artémis (Korian, 45 sal.), plusieurs châteaux dont celui de la Paillerie au sud (19e s.) et celui de la Buzardière à la limite orientale, près du bois de Loudon (15e et 18e s.); un lycée professionnel. Changé est traversée par la rocade du Mans qui se confond avec la N 23 et, plus à l'est, par l'autoroute A 28 vers Tours. La ville avait déjà 2 900 hab. en 1841; sa population est descendue à 2 030 en 1931, puis est remontée; elle s’est accrue de 900 hab. entre 1999 et 2009.

Elle accueille plusieurs zones d'activité au sud-ouest le long de la N 23, et quelques établissements notables: fabriques de charcuterie Chevallier (130 sal.) et LBC (Luissier-Bordeau-Chesnel, 30 sal.) et négoce de charcuterie de l’Alliance Océane et Charcutière (75 sal.); fabrique de lunettes J. Denis (30 sal.), atelier Précision mécanique du Lorouer (CMC, 20 sal.); installations électriques Sygmatel (25 sal.) et Télélec Réseaux (30 sal.); plomberie Secop (35 sal.), travaux publics R. Papin (20 sal.); maintenance d'électroménager Barbé-Devaux (20 sal.), négoce de matériel Manuser (20 sal.);; magasin Super-U (60 sal.), transports Ducros (35 sal.).