Chapelle-Saint-Mesmin (La)

9 500 hab. (Chapellois), 896 ha, commune du Loiret dans le canton d'Ingré, sur la rive droite de la Loire en aval d'Orléans; son territoire est encadré par les autoroutes A 10 et A 71 (échangeurs à l'est du finage) et desservi par la N 152. Elle a une gare, un collège public, une maison de retraite du centre hospitalier régional, en bord de Loire près de la mairie et plusieurs usines. La commune avait 1 500 hab. en 1906, 2 600 en 1954 et sa population a augmenté ensuite sensiblement, avant de ralentir le rythme à partir de 1985; elle a gagné près de 400 hab. entre 1999 et 2007.

La verrerie Duralex (210 sal.), ancienne usine de flaconnages du parfumeur Coty rachetée en 1936 par Saint-Gobain, et qui a eu jusqu'à 1 500 salariés, a été reprise par le groupe italien Bormioli Rocco, puis revendue à ses cadres, puis au turc Sinan Solmaz, enfin à quatre actionnaires qui ont évité la fermeture en 2008; fabrique d'équipements aérauliques Johnson Controls (190 sal.), conserves Maingourd (160 sal.), autocars Crosnier (25 sal.), un Intermarché (35 sal.). La ville héberge aussi une centrale d'achats MrBricolage (300 sal.) et divers services: assurances Dexia (90 sal.), bureau Veritas (70 sal.), informatique Computacenter (35 sal.), magasin Metro (55 sal.), publicité Sofip (25 sal.), installations électriques TDC (25 sal.), ascenseurs Thyssenkrupp (30 sal.), nettoyage OMS (90 sal.).