Château-Renard

2 400 hab. (Châteaurenardais), 4 034 ha dont 728 de bois, chef-lieu de canton du Loiret dans l'arrondissement de Montargis, 18 km ESE de Montargis dans la vallée de l'Ouanne; le nom s'écrivait Châteaurenard jusqu'en 1998. La commune offre le château de la Motte (12e et 17e s.), des maisons anciennes, un pigeonnier du 17e s. (2 200 nids), une église romane classée; musée vivant de l'apiculture, musée dans la Maison Jeanne d'Arc (15e s., à pans de bois).; collège public, maison de retraite.

Elle a un noyau d'entreprises: fabrique de médicaments Dimaphac du groupe Pierre Fabre (80 sal.), condiments Comexo (60 sal.), viandes et traiteur Les Trois Gourmands (45 sal.); mécanique Meca-Soude (30 sal.), confection SNFC (30 sal.); maintenance de puits de pétrole (SMP, Société de maintenance pétrolière, 120 sal.). La population communale a assez peu varié au cours des deux derniers siècles; elle augmente très légèrement depuis les 2 000 hab. des années 1950. Le bourg est le siège du pays Gâtinais.

Le canton a 10 400 hab. (9 700 hab. en 1999), 10 communes et 26 621 ha dont 4 882 de bois; il est limitrophe de l'Yonne, fait partie du Gâtinais et les vergers y abondent. Un peu au nord de Château-Renard, on exploite depuis 1961 du pétrole (10 000 t/an) à Chuelles (1 100 hab., 3 082 ha dont 313 de bois), qui a reçu des lotissements résidentiels et a gagné 160 hab. de 1999 à 2007. Montcorbon (470 hab., 2 661 ha dont 665 de bois), au nord-est du canton, a un musée des ustensiles de cuisine d'autrefois mais a moins progressé.

La vallée de l'Ouanne forme l'axe principal est-ouest du canton, avec route et voie ferrée. Douchy (1 000 Douchyssois, 2 351 ha dont 284 de bois), 10 km à l'est de Château-Renard, dans la vallée de l'Ouanne, abrite un centre de grandes pépinières et construction de serres Chantereine (110 sal.), avec animations et formation; plomberie Dechambre (25 sal.), supermarché Carrefour (25 sal.), château de la Brûlerie (19e s.). Triguères (1 400 hab., 3 578 ha dont 450 de bois), entre Douchy et Château-Renard, a une église du 11e et du 16e s. à clocher latéral; le manoir du Grand Courtoiseau (17e et 18e s.), qui appartint à l'écrivain Hervé Bazin, offre de beaux jardins sur 6 ha; du pétrole a été trouvé au nord du village en 1958, à 600 m de profondeur; on y exploite 85 puits, fournissant 40 000 t/an; le centre de gestion d'Elf a été cédé à Madison (groupe texan Toreador) et réduit à moins de 30 salariés. La commune a gagné quelque 150 hab. de 1999 à 2007.

À Saint-Germain-des-Prés (1 900 Germanopratins, 2 618 ha dont 467 de bois), 7 km ONO de Château-Renard dans la même vallée, travaille la fonderie Lafond (45 sal.); la commune qui avait un millier d'habitants de 1920 à 1975, en a gagné depuis, et encore 170 de 1999 à 2007. Gy-les-Nonains (650 Gyssois, 2 013 ha dont 500 de bois) est juste en face de Saint-Germain sur la rive gauche de l'Ouanne et complète la petite agglomération; elle a gagné pour sa part une trentaine d'habitants de 1999 à 2006.