Châteauvillain

1 680 hab. (Castelvillanois), 10 637 ha dont 6 045 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Marne dans l'arrondissement de Chaumont, 22 km au SO de la préfecture. Le bourg est dans la Vallée, dépression monoclinale au pied de la côte du plateau des Bars, à la traversée de l'Aujon. Le finage contient une grande forêt domaniale, un parc aux daims, une pisciculture; au bourg, bel hôtel de ville du 18e s., église classée, maisons anciennes, restes d'enceinte avec tours et portes, jardins du Parc aux Daims; gare, un collège public; fabrique des bottes de caoutchouc Le Chameau (45 sal., depuis 1898), aire de service d'autoroute avec restaurants HRC (45 sal.) et Elior (35 sal., fonds Charterhouse); maison de retraite publique.

Châteauvillain s'est agrandie en 1966 du finage de Montribourg au sud, en 1972 de ceux de Créancey au sud-ouest, Essey-les-Ponts au nord-ouest et Marmesse au nord, ce qui a fait passer sa population de 1 200 hab. en 1962 à 1 600 en 1975 (sdc); la commune dans son ancien contour avait eu 1 800 hab. dans les années 1830 et était descendue à 1 000 en 1931; elle a perdu 70 hab. de 1999 à 2008. Châteauvillain est à la tête d'une communauté de communes des Trois-Forêts, qui rassemble 27 communes et 7 800 hab.

Le canton a 4 300 hab., 14 communes et 33 474 ha dont 15 831 de bois; c'est le plus occidental de la Haute-Marne, limitrophe des départements de la Côte-d'Or et de l'Aube; la partie occidentale est sur le plateau des Bars, boisé et traversé par la vallée de l'Aube. À l'extrême NO se tient Laferté-sur-Aube (370 Lafertois, 3 254 ha dont 1 673 de bois), 16 km ONO de Châteauvillain, qui conserve de belles halles mais a perdu 14 hab. entre 1999 et 2004. En amont, Dinteville (60 hab., 1 546 ha dont 701 de bois) a un château classé des 16e et 18e s. et une scierie. Au nord, Orges (410 Orgeois, 1 752 ha dont 531 de bois), à 6 km du chef-lieu dans la petite vallée de la Dhuy, issue d'une résurgence et affluent de l'Aujon, a un dépôt militaire de carburant et un petit atelier déjà vénérable, qui serait le seul en France à confectionner des fleurs et fruits artificiels pour la haute couture (Artamin'-la Fleuristerie). Braux-le-Châtel (150 Brozéens, 1 062 ha dont 367 de bois), 3 km au nord d'Orges, a une fontaine romaine.