Châtenoy-le-Royal

6 200 hab. (Châtenoyens) dont 190 à part, 1 255 ha, commune de Saône-et-Loire dans le canton Ouest de Chalon-sur-Saône, en banlieue ouest de Chalon. La commune, qui se veut village fleuri et dispose de 160 ha de bois et 400 de prés, cumule 4 zones d'activités, où se rassemblent nombre d'entreprises suburbaines, notamment une usine Areva ex-Alstom (tableaux électriques, 250 emplois), vendue en 2005 au groupe Comeca de Saint-Mathieu-de-Tréviers (Hérault), et quelques autres ateliers dont Marly (90 sal., canapés et meubles de salon) et Neyrat (parasols et parapluies, 60 sal.), plus les locaux des Journaux de Saône-et-Loire (60 sal.).

La ville a un collège public et de nombreuses entreprises de commerces et services: supermarché Carrefour (45 sal.), négoces d’alimentation (Schiever, 55 saql.), d'articles de maison (Mercier, 45 sal.) et d'équipements d'automobiles Gaest (Jullien, 40 sal.), transports Becker (115 sal.), Gori (25 sal.) et Brevet (20 sal.), transports par cars Keolis (75 sal.), garage Peugeot (70 sal.), base autoroutière de la SAPRR (60 sal.), maintenance électronique CEAT (50 sal.) et KSB Artru (30 sal.), installations électriques Gandelin (R3ea, 20 sal.), nettoyage Onet (220 sal.), plus une maison de retraite (Orpea, 70 sal.). La commune n’avait encore que 700 hab. en 1906; elle est passée à 1 200 en 1954 et n’a cessé de croître depuis.