Châtillon-sur-Loire

3 200 hab. (Châtillonnais), 4 067 ha dont 640 de bois, chef-lieu de canton du Loiret dans l'arrondissement de Montargis, 15 km au SE de Gien, sur la rive gauche de la Loire. C'est un ancien port, où le canal latéral à la Loire aboutissait au fleuve par une écluse, aux Mantelots; mais la construction du pont-canal de Briare 5 km en aval avait condamné ce débouché; l'écluse et la gare de bateaux sont classées; un port de plaisance a été aménagé sur le canal. La bourgade, qui communique avec la rive droite par un pont suspendu de 1841, a un quartier ancien et un équipement complet de commerces et services; collège public, maison de retraite, supermarché Champion (25 sal.), gardiennage (Djellat, 25 sal.). La commune a eu jusqu'à 3 500 hab. en 1896, puis a connu un minimum à 2 200 hab. en 1962; sa population croît lentement depuis et a gagné une bonne centaine d'habitants entre 1999 et 2007. Elle héberge le siège de la communauté de communes du canton de Châtillon-sur-Loire, qui correspond bien au canton.

Le canton a 7 100 hab., 6 communes et 22 023 ha dont 5 312 de bois; il est limitrophe du département du Cher et, sur quelques kilomètres, de la Nièvre à Beaulieu-sur-Loire (1 800 Bellocéens, 4 883 ha dont 633 de bois), 8 km au SE de Châtillon, village perché au-dessus du canal latéral et qui conserve des restes de l'ancien château du 14e s.; le vieux château de Courcelles (15e s.), où vécut Agnès Sorel, dans la commune au NO du village, a un parc et un pigeonnier classé; non loin au nord-est, le château féodal d'Assay (15e et 18e s.) domine le val de Loire. Beaulieu a un petit musée d'arts et outillages locaux et un atelier de plasturgie (L'Atelier de Beaulieu, 35 sal.). La commune était Beaulieu tout court jusqu'en 1988 et a repris quelques habitants depuis le minimum de 1962 (1 460 hab. sdc); elle en eut 2 700 en 1891. Saint-Firmin-sur-Loire (530 hab., 2 476 ha dont 800 de bois) est sur la rive gauche de la Loire face à Briare, à 4 km NO du chef-lieu; le pont-canal de la fin du 19e s., qui enjambe la Loire, y joint le canal de Briare au canal latéral à la Loire.

La vallée de la Notreure (ou Notre-Heure), SE-NO, rivière qui atteint la Loire face à Gien, sert d'axe local à la partie occidentale du canton. Autry-le-Châtel (1 100 Castelautryens, 5 056 ha dont 2 200 de bois), au nord-ouest, est à 13 km à l'ouest de Châtillon; production de semences de fleurs et légumes Loiret-Semences (60 sal.); le Petit Château y conserve des restes du 15e s. Sa population, de 1 700 hab. en 1891, était descendue à 840 en 1975; elle augmente un peu depuis. Cernoy-en-Berry (480 hab., 2 823 ha dont 663 de bois) est à 10 km au SO du chef-lieu, et a une jolie place de village aux maisons anciennes. Pierrefitte-ès-Bois (300 Pierrefittois, 2 718 ha dont 376 de bois) est la commune la plus méridionale du département du Loiret; elle a un atelier de menuiserie métallique (Euroaluminium, 25 sal.) et un centre de vacances de l'Équipement (70 places).