Chauffailles

4 100 hab. (Chauffaillons), 2 263 ha dont 633 de bois, chef-lieu de canton de Saône-et-Loire dans l'arrondissement de Charolles, 32 km au SSE, dans les monts du Charolais. Son nom, jadis Chofalli, viendrait d'un contingent de Germains (Taifali) installés par les Romains. Le bourg a collèges public et privé, hôpital local (10 lits), un musée du tissage et un musée de l’automobile, et se veut «station verte de vacances». Sa population a oscillé, diminuant de 4 500 hab. (1876) à 3 400 (1950), montant à 5 000 en 1975 et déclinant depuis. Il est le siège de la communauté de communes du canton de Chauffailles, qui coïncide avec le canton.

Ancien petit centre industriel sur la voie ferrée Paris-Nevers-Lyon, le bourg a longtemps vécu du textile et de la bonneterie; il en reste un tissage de coton (Trouillet, 70 sal.) et une fabrique de sous-vêtements (Le Textile Indémaillable, 65 sal.). Plus nombreux sont les ateliers de métallurgie et mécanique: Seeb (100 sal.), Yumbo (matériel minier, ex-Furukawa, 60 sal.), LBL Brenta CD (machines à bois, 50 sal.) qui résulte du regroupement de trois entreprises locales et appartient au groupe Seeb, mécanique Martelin (MMI, 40 sal.). S'y ajoutent une entreprise de construction Journay (45 sal.), des magasins Intermarché (55 sal.) et Carrefour (20 sal.), les transports Chervier (55 sal.)., Charbonnier (50 sal.), et les autocars P. Michel Voyages (45 sal.).

Le canton a 8 400 hab., 11 communes et 10 584 ha dont 1 636 de bois; il est limitrophe des départements de la Loire et du Rhône et monte à 653 m juste à l’est de Chauffailles (mont Chélut). Coublanc (910 hab., 876 ha), 9 km OSO de Chauffailles, a une grosse maison de retraite, un petit tissage (Coublanc Textiles, 25 sal.) et une assez grande fabrique de jouets (Agde, passée de 280 à 110 sal.). Un grand viaduc de 18 arches se voit à Mussy-sous-Dun (380 hab., 1 000 ha dont 191 de bois), sur la voie ferrée de Moulins à Lyon et sous le versant sud de la montagne de Dun, accompagné d’un jardin du Viaduc, 3 km NNO de Chauffailles.

Saint-Maurice-lès-Châteauneuf (590 hab., 1 084 ha), au bord du Sornin 7 km à l’ouest de Chauffailles, a une église romane du 11e s. et un vieux pont (11e et 18e s.); métallerie Clapot (30 sal.); la commune avait 1 800 hab. vers 1880. Juste en face et bien plus petite, Châteauneuf (100 hab., 134 ha) conserve une église romane à beffroi carré, un château du 16e s. et un autre plus ancien mais refait au 19e s.